UN EXPOSE SUR

LA RESISTANCE ET LE

TERRORISME EN IRAK SOUS L’OCCUPATION

L’’exposé (résumé) a était envoyé le 10 sept, 2004 à Mr G. MUNIER le secrétaire général de l'Association de l'Amitié FRANCO-IRAKIEN, située à RENNES.

On peut mentionner  très brièvement  à l'histoire de l'Irak en quinze  étapes ( périodes) :

                                   I -  L ' Irak au point de vue  géographique

L’Irak actuel avec une superficie de

450 000 km

est héritière de la Mésopotamie ; nom qu’était donné par l’historien grec HERODOTE (484_425), parce qu’ ' il situé cette terre entre deux fleuves; le TIGRE à l’est et l’Euphrate à l’OUEST ceux-ci dévient de l'ASIE Mineure (la Turquie actuelle)

Ces deux fleuves se rejoignent, après avoir traversé du nord au sud  plus de

900 km

  à Bassora où les deux fleuves constituent une troisième celui Chatte Al Arabe qui jeté son eau douce dans la Mer du golfe Arabo_ Persique,

L’Irak actuel se limité par six pays ; l’Arabie Saoudite du sud-ouest avec

500 km

; le Koweït au sud-ouest  avec d'un

50 km

, la Jordanie du ouest sud avec

150 km

, la Syrie ouest _ nord avec

350 km

, la Turquie au nord, sud _ouest avec plus 350km et Iran de l'est avec plus d'un mille km,

                                   II -  L’Irak  un des  berceaux de premières   civilisations humaines

L'Irak est le berceau de la civilisation, Il avait vécu différentes périodes auxquelles on peut mentionner les essentielles d’entres elles,

1 °)  Sumérienne : de 4500 à 2340 av JC au sud avec leur écriture dite la Cunéiforme, Ils constituent plusieurs cités états dont Eridou, Our, Ourouk, Lagash, et Larssa, Ils ont fondé des monuments religieusement historiques dont les Ziggourats, Ils avaient des animaux domestiques, creusaient  des canaux d'irrigation pour leur agriculture,

Ils avaient des cultures spirituelles, juridiques et philosophiques dont l'épopée de Gilgamesh

.

2°) Akkadienne : de 2340 à 2000  av JC,  au sud avec leur fameux roi Sargon I et ses successeurs qui bâtirent un empire qui s'étendra jusque les Monts Taurus, ou simplement les Taurus, (Torus en turc, culminant dans les massifs de l'Alla Dağlar et des Balkar Dağlari) sont une chaîne de montagnes turques, formant la bordure sud-est du plateau de l'Anatolie, et d'où l'Euphrate coule vers la Syrie en Asie Mineure du nord et en Perse de l' est.

3°) Babylonienne : de1730 à1595 av JC au centre, ils avaient fondé des Cites_ Etats dont Babylone qu'est considéré comme une de septième merveille du monde ancien, choisis par Hérodote, Un des leurs rois est Hammourabi (1792 /1750) avec son Code juridique de 1730 av JC, se trouvé actuellement à Louvre,

4°) Assyrienne : de 1830 à 612 av. J.C. au nord (Ninive). Ils étendaient leur pouvoir sur tout l’Irak, la Palestine et le Liban.

5°)  Néo-babylonienne : de 792 à 595 av. J.C. avec leurs rois dont Nabuchodonosor II (605 -562),

Qui envahit la Palestine, détruisit le Temple de Salomon en 586 av. J.C. déporte plus de 30 000 juifs en Babylone dont certains de théologiens qui s'inspirèrent des connaissances des Mésopotamie et rédigea une grande partie de l’Ancien Testament. Les néo-babyloniens donnèrent la naissance de l’astronomie, découvrirent l'algèbre, certains théorèmes mathématiques dont la paternité était attribuée à Euclide et Pythagore.

Ils étaient les premiers à diviser l'année en 365 jours,  à en calculer les mois, les semaines, les  heures et leurs minutes, qu’ ‘on utilise encore de nos jours

.

                        III -  l’Irak avant l’islam  une des régions  d’influence  Perso-Gréco-romaines

Depuis le cinquième siècle avant J.C., les Perses, les Grecs et les Romains sont devenus des puissances hégémonistes sur les territoires alentours alors que ni les indiens ni les chinois et ni les égyptiens de l’époque n'étaient pas de vraies puissances colonialistes.

1°)  C’est  la dynastie persane de Mède qui, grâce aux juifs de Babylone avait, sous l’égide de leur roi Darius I (   /  521) dominé le royaume de Babylone de 539 à 330 av JC, un royaume qui s’étendait jusqu' à la Palestine et l ' Egypte. Pendant le règne de son fils Xerxès (521/465), les perses ont fondé la statue en Or du Dieu Mardouk et imposaient le Zoroastrisme comme religion de leur empire.

2°) L'apparition des Grecs avait commencé en Irak, avec Alexandre le Grand (  ) qu'avait écrasa en 331 av JC, le roi perse de Mède  Darius III   dans la plaine d'Arbil (Arbil) au nord _est de l'Irak.IL fit entrer à Babylone où il avait décidé de la faire la capitale orientale de son empire,Il offrit un sacrifice au dieu Mardouk, donna l'ordre de reconstruire les Sanctuaires détruits par les perses de Mède, IL  décida d'organiser les mariages de quatorze milles de ses soldats macédoniens avec des babyloniennes afin de  réunir (œcuménisme) les deux peuples gréco babyloniens,Alexandre quitta Babylone pour envahir la perse et l'Inde et, de son arrive à Babylone en 322 av JC  ou  il mourut d'une maladie male identifier, Le pouvoir macédonien en Irak resta aux mains de ses généraux dont  Séleucos qu'il prit le titre de victorieux, fonda

la dynastie Séleucide

de 313 à 249 en Irak où il bâtit  sa capitale Séleucie sur le rive de l'ouest du Tigre, située

30 km

ou sud/ ouest de Bagdad,

3 -Les Perses  de Parthe  de Khorasan au sud de Perse  (129 /234) profitaient de la déliquescence de la dynastie macédonienne de Séleucide  envahi l'Irak  et, fondèrent la ville de Ctésiphon sur le coté est du Tigre

35 km

au sud  -ouest de Bagdad comme leur deuxième capitale, en face de SéleucidIls commencèrent à combattre les Grecs (Séleucos) qu’étaient obligés de monter vers le nord  et de quitter l'Irak.Les Parthe  établirent des relations souples avec les  arabes vivent au Sud_ est de l'Irak  conduits par  les  Al Manadera, qui vivaient des conditions sociales semblables à celles de leurs frères AL Ghassassinats en Syrie sous les Roumains, qui s'installaient en Syrie dés 34 av JC attaquèrent sans fin  Ctésiphon sous l'égide de l’empereur Trajan, A son tour L’empereur Caracalla, demanda la main de la fille du roi Parthe Artaban 1V  (216/224), qui refusa, Caracalla décida de se venger, en faisant déterrer le corps de roi père inhumé à Arbil et mit  fin à la puissance des Parthe, cette victoire romaine ni les donna pas la chance pour rester en Irak, Ils le quittèrent rapidement pour aller vers la Syrie.

.

4_ La dernière dynastie perse Sassanide de 226 à 636 apr. JC, Cette dynastie a commencé avec ARD achire qui mettra fin à

la dynastie Perse

de Parthe, s'installé dans leur capitale  et mit fin à la présence des Romains.

Son fils Chapour I   (241/272) envahit la principauté de Hatra situé au

350 km

au nord _ est de Bagdad, et  imposa le Mazdéisme comme religion  au lieu de Zoroastrisme, Chapour II (310/379) l’avait  en 363 écrasa les Romans qui avaient envahis  pour une nouvelle fois Ctésiphon sous l'empereur Julien qui blessé et mourut en rentrant prés de Samarra situé

70 km

au nord _ est de Bagdad. Son successeur Chosroês I (531 579) envahit le Yémen et ;

la Grande Syrie

, Khoroés (580/628), prit en 614  de la Palestine et emporta (la vraie croix du Christ).

Lorsque il recevait Abdallah bin Hudaifa AL Sahmi, messager du Prophète Mohammad  qui lui avait demandé de se convertir à l'I islam : il en refusé catégoriquement.

IV-_L'Irak islamisé dés 636

Après la révélation du prophète Mohammad (571/632), en 610  l'islam est r après certaines accrochages entre les arabes musulmans et non musulmans s'implantée  dans toutes les régions de la semi péninsule arabe dont  l'Hedjaz le Yémen et l’Oman. En 638, six ans après l a mort de prophète c'est son successeur le calife  Abu Baker (632/636) qui envoya une expédition  conduite par Khalid bin al Walid  vers l'Ira k où il arrivé en 638 à Bassora sur le golfe arabo-persique où, l’armé arabo-musulmane y fut accueillie comme libératrice  par les arabes dans leur majorité chrétiens de Hira, région situé au bord du sud ouest d’Euphrate, EN 637 ; le général Saad bin abi Waqqas remplaça donc Khalid qui partait pour  conduire l'armé arabo-musulmane en Syrie,  écrasa les Perses  Sassanides   à Al Qadissya située

30 km

de Hira,Il prit également Ctésiphon  ainsi s'acheva la  longue  domination persienne sur l’Irak, qui dévient un pays musulman, Le quatrième calife Ali bin abi Taleb (676/680), transféra  Al Médina, la capitale du prophète  et ses trois, successeurs situé à

80 km

de la Mecque  à Kufa située sur l'Euphrate, pour être en bonne  position  économique et militaire pour combattre son rival Muawiya  gouverneur de

la Grande Syrie

qui refusait de reconnaître Ali comme calife légitime, Dés  la fondation de la première  dynastie Omeyyade de 680à 750, l’Irak devint le siège du  gouvernorat (la région) le plus important en  dehors de Damas leur capitale, car l'Irak dominait tout l'Orient islamisé, dont en particulier le Perse, l’Afghan, et l'Asie centrale, jusque aux frontières de

la Chine. Dés

750à 1258  l'Irak devient le siège de

la dynastie Abbasside

; où son deuxième calife  Abu Jaffer Al Mansour fonda  sur la coté ouest du Tigre une ville  nommé Bagdad qui devient pendant l'ère du cinquième calife Haroun Al Rachid  (  ) et son fils Al Mammon le septième calife, la capitale du monde tout entière.

V – La décadence de l’Irak dés 1258

Après des longues divergences et déchirures à la fois à l'intérieur de

la famille Abbasside

et de ses cousins Hachémites (Alaouites), et  ses allies Pères  jusque la fin de l'ère du calife AL Ma’am ; et les Turcs  le régime abbaside devient très faible jusqu'au point ou plusieurs adversaires arrivèrent à le combattre dont notamment,

1- Les Mongoles de 1258 à 1334, Les mongoles d'Asie centrale  conduites par  l'un des trois fils de Gens Khan, Hùlaqou (1217 /1265) sa mère était chrétienne  nestorienne  ainsi toutes les femmes de ses principaux conseillers.

Hulagu  envahi l'Asie orientale  en passant par l'Iran pour arriver jusqu’à Bagdad qu'il a  pillé, incendié  et plus de 800  000de son peuple sont massacrés dont le dernier calife Abbasside AL Moutàsim (1242/ 1258).

Après la mort de Hulagu en 1265 son fils  Abaca Khan (Bouddhiste) lui succéda, décida pour envahir l'Egypte de prendre contacts avec les croisés de l'Orient (catholiques) qui, après avoir hésité de collaborer avec son père Hulagu, jugeaient, que le moment était venu de collaborer avec son fils.

Cependant beaucoup de leurs initiatives avaient échoué lorsque un général, stratège comparable à Saladin (né en Irak en 1138 mort à Damas en 1193),  et il libéra Jérusalem pendant la bataille de Hutten en 1187, nommé Baybars (I) (né en Turkestan en 1223et mort à Damas en 1282), un Mamlouk (bah rite), d'origine lui aussi d'Asie centrale, Turkestan stoppa difficilement la puissante armé mongole à  Ain Jalout en 1260 en Palestine.

Il mena des guerres successives contre les croisés qu'avaient appelés les Mongols, il libérait successivement en 1265 Césarée, le Safed en 1266 Jaffa en 1268, Karak en Jordanie en 1271, et il ne lasse aucune présence officielle des croisés, Ses successeur  étaient : son frère  Takudar khan  gouvernait à Bagdad où il se convertit à l'islam, et son frère Ghazi khan musulman  aussi lui à succédé en 1295 /1304,

Avec lui

la dynastie Mongole

dit Ilkhanide entra en décadence en faveur d'un certain général turkmène nommé Hassan Al Jalairi,

2 - La  dynastie jalairienne  de 1334 /1410 a était conduite par le général turkmène Hassan Al Jalairi qu'avait mit fin en 1334 à la présence mongole en Irak.En 1356, son fils Awas lui succéda  tenta de conquérir Azerbaïdjan ou tempes où Tamerlan le boiteux) (1336/1405), lui aussi un turcoman de Samarkand attaqua l'Irak en passant par Mossoul, Tikrīt et Bagdad où le général Hassan s'enfuit et exécuté en 1410par Tamerlan qui mit à mort  plus de 90 000 irakiens.

3 - La dynastie turcomane Ara Koyunlu (des Moutons Noirs) de 1410 à 1467) a était conduite par le chah Mohammad qu'envahit en 1410 Bagdad IL succéda par son frère Asfahan qu'était succédait par son fils Djihan 1439/1467 et qui entrait en conflit perdu contre Hassan Al Tawil ; un autre chef turquman, se suicida,

4- La dynastie turcumainieAQ_Koyunlu (des Moutons Blancs) de 1467 à

1509 a

était conduite par Hassan Al Tawil qu'avait envahit Baghdâd tout en choisissant Tabriz, en perse ,comme capitale.Après sa mort en 1499 Mourad un de ses fils quiéntrent en conflit pour le pouvoir l'emportai est perdu en 1503 à Azerbaïdjan à la faveur de chah Ismail dit le Safavide, et se réitère à Baghdâd où il mourut en 1509.

5– La dynastie perse Safavide de 1509/1534;descend de Safi  AL DIN un soufi sunnite d'Azerbaïdjan mort en 1334. Ismail (/1524) quant à lui, il prêcha pour le chiisme tout en déclarant qu’ 'il est  Al Mahdi  (  ) le douzième imam alaouite disparut l'époque de calife abbasside dans des conditions mystérieuses. Ismail avait en 1509 prit Bagdad où lui aussi massacré son  peuple cette fois les Sunnites et démolit leurs tombeaux dont celui d' Abu Hani fa un des grandes jurisprudences d'origine persane, Il déclara  comme le calife AL Mammon le chiisme religion officielle en Irak  ainsi en perse Il  visita les lieux saints religieux chiites en Irak  dont notamment : les temples d'Ali le premier imam, à Nadjaf de son deuxième fils Al Hussein le troisième imam à Karbala  et Moussa le neuvième imam à Kadimiya Il a nommé un vice prince avant de s'en retourna à Tibrez en EN 1534; le général kurde  dhul fiqar s empara Baghdâd  mais  il fit exécuté en 1530par le chah Safavide Tama sib.Cependant, la présence politique et militaire des Safavides se terminées; malgré leur influence confessionnelle est continuée enIrak.

VI –L’Irak sous SS L'Empire Ottoman de 1534 à 1918.

Les Turcs d'Asie Mineure, après avoir réussi entre les XIIème et XIXème siècles à dominer les territoires de l'Europe de l'est le Balkan (la Grèce, la Chypre, la Bulgarie, l'Albanie la Bosnie_ Herzégovine, la Serbie te d'autres rageons européennes ; ils retournèrent vers les Pays arabes d'Asie et d'Afrique.

Ils, ont participé dans des conflits semis _permanents avec leurs frères arabes musulmans ; et de perses musulmans eux ci avaient eux aussi continués exercer certaines hégémonie sur des pays musulmans d'Asie centrale (      ) qui étaient devient dés 1850 sous la domination et l'influence de la Russie.

Les perses exerçaient également certaines hégémonies sur des pays arabes de l'ouest avec les quels ont des frontières dont le Bahreïn, Oman, et l'Irak où ils des relations historico-culturelles et confessionnelles, à savoir que l'Irak est le berceau de la pensé du chiisme politique auquel les perses en sont eux-mêmes attaché pour des raisons politico-raciales que pour la cause religieuse.Ici on peut souligner que le calife Ali en faveur duquel les chiites perses prêchent n'était qu'un arabe cousin du prophète. Or le sultan ottoman Suleyman I avait réussi dès 1534  de chasser les perses Safavides de l'Irak pour y imposer  l'hégémonie des Turcs Ottomans) cette fois ou nom du Sunnisme, doctrine adopté par eux.Les Turcs(Ottomans), depuis le règne du Sultan Suleyman I (1520/1566), détiennent l’Irak officiellement de 1534 jusqu’en 1918.Mais en réalité ils ne contrôlaient que les grandes villes et les principaux axes, car les régions du sud que détenait la grande majorité chiite resté hors de leurs influences et proche, au moins moralement, des perses chiites. Le Sultan Suleyman resta en Irak quatre mois où il se recueillir sur les tombes des juristes théologiens dont Abou Hani fa d'origine perse détruite par Ismail le Safavide.

Ils avaient nommé un Wali (gouverneur ou préfet) sur Bagdad qui devenu une des leurs Wilayas(Régions).

Le « Wali » secondé par un « vice-wali » pour le nord (Mossoul/Kurdistan) et l'autre pour le Sud (Bassora, et ses sous régions dont le Koweït, al Hasa Arabie Saoudite Contemporaine).

Autrement dit que les accrochages, les compétitions et même des guerres entre les Turcs et les Perses sur l'Irak notamment ne s'arrêtent jamais. Plus de soixante dix walis ottomans gouvernaient l’Irak dans leur majorité étain soit  des Janissaires ( Mamlouks) quêtaient des enfants chrétiens achètes ou donnes  fournées à l'Etat qui publié un décret satanique obligeait les chrétiens des pays conquis à fournier un de leurs cinq fils. Ou bien soit des Tcherkesses enlève ou achètes de leur famille. Ces Janissaires et Tcherkesses  dans leur majorité s'intègrent  dans l'arme et à l'administration.IL faut attendre de 1534 à 1826 pour voir que le Sultan Mahmoud II ( 1828/1839),

qui décédait en 1839 pour supprimer le régime du jansénisme  et liquide leurs chefs..

En ce qui concerne l'Irak , il faut attendre jusque 1869 lorsque le Sultan Abdul Hamid II (  ) qui décédait de nommer un turc wali en Irak c'était Medhat Pacha (1822/1881) venait à Baghdâd de 1869 à 1873)qu’était le millier wali ottoman. Malgré sa courte période Medhat Pacha rétablit la justice, base de gouverner , la sécurité qu'était s'absentée en Irak pour longue temps.IL constitue deux écoles des (garçons) à Bagdad, un Hôpital ,importa la première imprimée , publia le première journal irakien AL zawra( le Jardin).IL divisa ,administrativement l4irak en trois Vilayets (Régions) ; Baghdâd au centre et la capitale ,Mosul ( Ninive) au Nord y compris Kurdistan , et au sud Bassora qui comprenait tous les départements du sud dont le sous préfecture le Kuwait et Al Hasa se trouve actuellement en Arabie Saoudite .IL fut appelé le Sultan  Abdülhamid qu'il avait nommé le Grand ministre (premier ministre) ,avant de l’a limogé, envoyé à Taif ou il fut assassiné .

            LE Mouvement  des Jeunes Turquie  de 1908 à 1918 : LA Turquisationdes ménorités non turques

Le mouvement secret des jeunes turcs s'inspire des mouvements précédait dont ; ceux d'Allemagne de 1830, conduit par Gutzkow, d'Italie de 1831 conduit par Mazzini .Le mouvement des jeunes turcs a été formé secrètement en 1868 à l'époque du sultan Abdülhamid , par certains intellectuels turcs à fin de participer aux efforts de l'Etat pour adopter un système plus développer à l'instar de certains pays européens.

IL a été dirigé par certains personnalités  civils et officiers turcs dont : Medhat Pacha (1822à Istanbul  1881 à Taif) ; Enver Pacha (1881à Constantinople /1922à Tadjikistan) ; Djamel Pacha  (1873à Mytilène /1922à Tiflis ; Talât Pacha (1872 à Edirne  1921 à Berlin. Cette organisation avait réussie renverser les deux sultans;  Abdul Aziz (  ) et Murad V en faveur d'Abdülhamid II (  ) qui décédait en 1877 de proclamer une nouvelle constitution qui garantissant, au moins théoriquement les libertés fondamentales dont ; d'expression; de réunion.

Cependant le Sultan  avait ajourna la constitution et verré son premier ministre, Medhat Pacha qui fut exilé à Taif où il fut assassiné en 1882.Le mouvement des jeunes continua travailler secrètement, ses dirigeants réussir de provoquer des soulèvements dans certaines casernes et renverser  le Sultan Abid Al Hamid le 24 juillet 1908 en faveur Mohamed VIL réclama une politique plus  nationaliste turque .que musulmane.Parmes ses slogans étaient: La Turquie d'abord ;et il imposa la langue turque sur les restes de ses colonnes, à savoir

la Grande Syrie

, le Yémen et L'Irak.

            L’Irak pendant la première guerre mondiale  de  1914 à 1918

En 1848 le Sultan décéda de fonder le sixième corps d'arme (Régiment) comptée quatre devisions des fantassins, deux de chevalières une d'artillerie et une pour le service de sécurité.Cette armé entra en fonction de 1869, stationnée en Irak où tous ses soldats étaient irakiens qu’avaient  été obligés dés 1858 de faire leur service militaire obligatoire partir de 19 ans .Elle compta jusqu’à la fin 1917  plus de 34 000 soldats irakiens; car les officiers étaient tous Turcs. Elle engagée d'abord pour combattre les irakiens révoltés souvent notamment au sud où il y a la majorité chiite. En 1874 on décida d'accepter de payer  cent livres en Or contre la non mobilisation pour le service obligatoire contre  3 mois d’exerces militaires  locales et régionales.

Cette somme devienne 60 livre_ en Or en 1912.Lorsque la guerre déclara le 28 juillet 1914 entre la France ,L'Angleterre l'Italie et la Russie d'une coté et L'Allemagne et L'Autriche_ Hongre de l'autre , l'Empire Ottoman  pour des raisons politiques s'engagea en aout 1914 à coté d'Allemagne qu'avait jugée suivait la règle qui dit , l'ennemi de mon ennemi est mon ami, Autrement dit la France , l'Angleterre ,l'Italie et la Russie étaient pays exercés différentes sortes d'influences sur la majorette de pays arabo_ musulmans ,non l'Allemagne

Que son Empereur Gallium II essayait de 1899 d'établir des bonnes relations avec l'empire ottoman lorsqu'il visitait Istanbul,

la Grande Syrie

et proposait de monter un chemin de ferre trois B  passe de  Berlin à Istanbul  passant par Baghdâd et Bassora. mais les Anglais  en courage le prince du KOWAIT de le refuser totalement, car les anglais se trouvent dans les régions du golfe.

.Le 6 novembre 1914 un corps expéditionnaire britannique de 13 000 soldats dans leur majorité vient de la semi péninsule  avec 5 généraux et 476 officiers anglais  débarquaient à FAO, l’unique port irakien.

IL occupa les régions d'Abadan (est de Bassora) monta vers le nord jusque Nasiriya sur le Tigre.

L'arme  ottomane en Irak conduite en 1914 par le général Jawad pacha qui fut remplacé en 1915 par le colonel Soliman suive dans

la même Anne

par le général Noor el dine, seconde par le maréchal allemand Fonder Goltz (pacha).Le 12 Janvier 1916, le maréchal Khalil pacha devient à la fois le wali et le commandement de l'arme en Irak.Le 28 avril 1916,  Le maréchal Khalil rencontra le général anglais Tausen à KUT al Amara,

250 km

au sud de Baghdâd où  l'arme ottomane avait été siégée l'arme anglaise pendant cinq mois et elle fut perdue plus de 4 000 de ses soldats dont le général Tausen était captivé. Cependant les anglais , renforcent leurs forces militaires ,et continuèrent remonter vers le nord pour gainière Baghdâd où le général Stanley Maude d'origine irlandaise prit Baghdâd le 11 mars 1917 .Le 19 , il proclama sur prenante qu'il s'engeait au nom de son pays qui va lasser les irakiens se gouverner eux-mêmes et ajouta en disant que ( Nous sommes venus en Irak libérateurs ,non envahisseurs)Le 30 octobre

1918 l

'empire ottoman déclara l'armistice .Le 8 novembre les anglais occupaient Mosul qu'était par les accords secrets dits Sykes-Picot réservé à

la France. Le

premier ministre français G.eorge s Clemenceau et son homologue britannique Lloyd George signaient le 15 février 1919 un compromis de modification des accords des Sykes_ Picot pour lasser Mosul attaché à l'Irak contre une participation de la France à son pétrole.Il faut souligner que pendant  la longue occupation ottomane de l'Irak dès 1534 à

1918 l

'analphabétisme touchait plus de 95 % d’hommes et 99. /5 % de femmes, le chômage touche 60 % d’hommes et plus de 85 % de femmes, et il n’y avait  presque rien comme activités industrielles.

.

VII – L’Irak sous la domination anglaise  du  11 mars 1917 au 3 /10/1932

Apres la mort mystérieuse du général Maude le sir Wilson l'avait succédé, Rapidement les irakiens s'étaient rendus compte que les Anglais sont venus pour occuper le pays et non pas non le libérer; une sorte de mécontentement à commencer  à Bagdad et à Nadjaf à traves les grandes Mosquées, Le 30 juin 1920 une révolte se d’éclanche au sud-centre pendant la quelle plusieurs irakiens sont tués contre 2 000 anglais et indiens.

Londres s'inquiète, remplace Sir Wilson par Sir Percy Cox qu’obtint l'autorisation de son gouvernement d'établir une sorte de gouvernement local. Un gouvernement irakien provisoire a été créé et dirigé par un certain homme malade Abd Al Rahman Al Gayllani avec six ministres dont un juif et les affaires extérieurs  exercés par le commissaire lui-même. De plus, dans chaque ministère il y avait un conseiller anglais qu'était le vrai ministre, comme dit M'arof Al Rousafi un poète ; Le conseiller a bu, pourquoi toi le ministre semble tu ivre?

.

En mars 1921  à la conférence du Caire où se réunit le bourreau arabe des experts anglais, Churchill, rassemblé  Laurence, Mrs Gertrude Bell et d'autres personnalités anglaises  on décida d'imposer le hachémite Fayçal Bin Al Hussain, roi d’Irak. Un sondage bien prépare d'une manière démocratique  conduite par le Haut Commissaire, déclara que le candidat unique obtint plus de 96/ des vois des irakiens malgré que ni les Kurdes et ni la majorité chiite étaient favorable à ce candidat, Le 10 octobre

1922 l

'Angleterre  imposa le  premier traité qui décida  que l'Irak n' allait plus avoir le droit d'acheter et de vendre quoi que ce soit , à qui que ce soit à part l'Angleterre elle-même et ses Allies, Il n'avait pas le droit non plus d'ouvrir d'ambassade qu'a à Londres qu’était sa porte parole jusque son indépendance officielle le 3/10/1932,En 1922 une insurrection à été déclenché Le 30 juin 1920 une révolte avait couvert le sud-centre de l'Irak pendant laquelle plusieurs milliers irakiens sont tués contre 4 000 anglais et indiens.

Pendant la deuxième guerre mondiale les gouvernements arabes sous la domination anglaise  déclarent qu'ils sont à coté de leur maitres l'Angleterre par contre les forces libéralisâtes et nationalistes jugeaient que le moment était venu de réclamer l'indépendance de leur pays, En 1937, sous l'égide de l'Angleterre s'est fondé le Pacte de Saad Abade, regroupant la Turquie, l'Iran, l'Afghanistan et l'Irak afin d'encadrer les mouvements révolutionnaires kurdes et de garder ces pays sous son hégémonie au nom du danger dit du communisme.

Ce pacte était remplacé par celui de Bagdad de 1955 jusqu’au 9 mars 1959 que l'Irak quitta  et ce premier devient le pacte de C.E.N.T.O. jusqu’à sa mort définitive au lendemain de la révolution iranienne en avril 1989.

C'était une des raisons pour la quelle, l’insurrection conduite par Mr. Rachid Ali, premier ministre et Younes Al Sabaaui, avocats et les quatre colonels de l'armé irakienne (Al Sabbagh, Kamil Chi bib, Younes Fahmi et   Fahmi Saïd       ) se révoltent en avril 1941 contre la présence anglaise. Or l'Angleterre, qui était en pleine guerre au lieu de répondre positivement aux émancipations irakiennes, elle ordonna à ses forces stationnés à la base de Habbaniyya situé

50 km

au Ouest de Bagdad d'attaquer  les I et 2 mais 1941 les forces irakiennes et chasser le gouvernement national et réinstaller la tutelle d’Abd Al Il ah qui se refugia dans Léré base

            Le Pétrole irakien aux mais des anglo-américaines de  1927 à 1960,

En 1927 le premier gisement pétrolier irakien se trouve à Babakurkur (Kirkuk) au nord-est de Bagdad, par

la (British Petrolium

Company) (B P C) dans la quelle se trouve trois actionnaires; l'Angleterre avec 71,25 %, la France 23,75% et  à l’ottoman d'origine grecque Mr. Gulbenkian (1869/1955) avec 5% des parts

Quand à l'Irak il ne touche qu’une somme fixée par avance comme propriétaire de

la terre. En

1948, on découvre le pétrole à Bassora par une autre société britannique, la B.B.P.En

1951 l

'Angleterre accorda à l'Irak 50 % de profits nets. En 1953 on découvre le pétrole à Mossoul par une société britannique ,celle MP C

Il faut attendre jusqu’a novembre 1960 pour trouver le gouvernement républicain du général Kassem (1914/1963), après avoir entré une longue conversation avec les responsables de ces sociétés qui refusaient catégoriquement d'augmenter les bénéfices de l’Irak pour son pétrole, et signa la loi « 80/ 1960 » pour limiter les activités de ces sociétés sur 0.5% des territoires irakiens uniquement à fin de nationaliser les entreprises pétrolières étrangères.

VIII -L’Irak  royaliste du 21/8/ 1921 au 14/7/1958

Le 29 juin 1921 Fayçal (1871/1933) arriva à Baghdâd; où  le 23 aout il a été (imposé) le premier roi sur l'Irak., ou nom de Fayçal (I), avec l'applaudissement d'haut commissaire britannique me  Perce Cox et de plus de deux cents hommes civiles et militaires irakiens  quêtaient dans leur majorité  déjà collaborés directement ou indirectement avec les anglais durant la guerre 1914/ 1918.

Fayçal(I)  gouvernait le pays du 23/8/1921 jusque sa mort à Genève le 8 /9/ 1933A son époque l'Irak devint officiellement indépendant le 3/10/1933, membre de

la S D N

,

Son fils Ghazi( né à Mike en 1909       , l'avait Succédé  du 9/9/1933 jusque sa mort accidentelle le 4/4/1939dans un complot  au quel l'ambassade de l'Angleterre était malique parce que le roi était considère par eux  comme  un homme nationaliste et pro Allemagne sil lassa décrier lui  son fils Fayçal un enfant  né le 2 mais 1934 âge de cinq ans afin de lasser le chemin libre à son  Titulaire , son cousin Abid ILilah  ( 14/7/1958  qu'avait sévèrement  gouverné avec certains collaborateurs proches l'Angleterre le pays   du 5/4/1933 jusque la majorité  de son cousin Fayçal (II), en 2 /5/1952,Une  forte mécontentement   national civil  état apparu en Irak, un des  héritiers de l'ancien empire ottoman,  qui son vrai héritier est la Turquie , devient indépendante,  par contre l'I et les autres territoires arabes  qui devraient être indépendants  selon les 14 points du président Wilson  furent tombés sous des  mandants imposés       sur  eux par la SDN ,Al’ exception des partis conservateurs et  réactionnaires et pro_ anglais,  c’est Le parti communiste qu'  était le premier parti bien organise et fondé  secrètement en 1934 et d'autres partis nationaux dont le parti du peuple et des intellectuels  manifestaient contre la politique colonialiste anglaise.Ils  furent  suives  en 1946  par certains partis politiques  notamment ceux de l'indépendante, de ,la démocratie, le parti des kurdes et en 1952 le parti Bath, Au niveau militaire, c'était un mouvement des (officiers libres) sous l’égide de Kassem très secret est né au lendemain de la déclaration de l'état d'Israël le 15/5/1948 sous l’égide de l'Angleterre qu'avait encouragée le plan de partager la Palestine  adapté à l'Assemble nationale de l'ONU  la Résolution  181 du  novembre 1947 par 33voix , 10 s'abstenus et contre 13 voix ;( les sept états arabes , Iran, Afghanistan , l'Ethiopie  et Cuba,

Dés 1954  des  fronts populaires irakiens furent  nés afin de renverser le régime royaliste.

Pourtant Abid Al Allah ne s'arête pas , il continuait exercé une influence négative sur le pays ou les masses lui avaient considéré comme l'ennemi N I avant Nourri Al Saïd ( 1880 / 15/7/195), Les deux s’étaient assassinés entre  le 14/7/et 15/7/1958,Nourri Al Saïd était un des trois vingt premiers ministres gouvernaient l'Irak du 21/8/ 1921 au 14/7/1958, période Durand la quelle il’ était 13 fois premier ministre, et il’ était le plus déteste de tous ses  homoloques.Par contre Abid Mihsin AL Saadoon, sué cédé en 1927et le colonel Yassine AL Hachi mi étaient les deux  premiers ministres les plus respectés cette époque, enfant Roi   Fayçal (II)     (né le  2/5/ 1934 ) il a couronné  le 2/5/1952 gouverné nominalement  jusqu’a son assassiné le 14/7/1958 lorsque une unité militaire de  l'arme irakienne attaqua son palais à Baghdâd où vivat Abid IL Ill ah aussi

IX  - La première république irakienne  du  14/7/1958  au  8/2/1963, le général Kassem

A l' aube du lundi du 14/ 7/ 1958, les officiers libres avaient profité de l' occasion durant laquelle le gouvernement ordonna  une unité militaire  stationnée à Baqoba, situé à

60 km

à l 'est de Bagdad, d 'aller avec l' accord du pacte de Bagdad en Jordanie pour aider le roi Hussain et le président libanais Kamel Chamoun d' affronter et de combattre  de  la Syrie qu'avait unie avec l 'Egypte le 2/2/1958 dans  un état unique  au nom de la République arabe Unie RAU) conduite par le colonel Nasser qu' était confédéré ,( pour les masses arabo_ musulmans et non aux dirigeants arabes ) comme  un nouveau Salah Al Dine ( Saladin) ou nouveau Baybars. 

Cette 'unité militaire ; en passant,  officiellement par Baghdâd  dirigea par le colonel Abid Al Salam  un des officiels libres qui ,décéda , qu'au lieu de combattre leurs fières arabes syriens,  ordonna des soldats de son unité d'orienter leurs armées  vers les  tétés du régime, représenté par le roi Fayçal  , son oncle Abid Al Il ah  et  le primaire ministre Nourri Al Said.Au matin du 14 juillet le roi et son oncle sont tués et Nourri al Saïd est tué le lendemain après avoir réussir s’enfuit  caché et déguisé comme une femme ; dans l'espoir  de sauver  soit même par  ses amis les Anglais, qui cherchaient toujours leurs intérêts avant toutes autre chose,

  Dés  bonne heure du  matin du ce lundi là du 14 juillet, ,  les masses descendaient volontairement, secondées par les partisans des partis politiques,  membres du front populaire dont le parti bath, dans les grandes axes de Baghdâd  ou je participait moi même comme membre du Bath dés la fin de 1956  partagèrent avec des milliers nos joies ; et tirèrent  le corps d'Abid il ah d'ouest au est de Baghdâd et de renverser les statuts du général anglais Moud situé à l'entre de l'ambassade de l'Angleterre et celui du roi Fayçal (I) situé à l'entre de radio Bagdad, situé pas plus de

100 mètres

seulement l'ambassade  anglaise.

Au  soir même  du 14/7/  le Mouvement de Officiers libres, fut  nommé désormais  (le Conseil Conduit de la Révolution(C R ,) dirigé par le général Kassem, diffusé  à la radio de Baghdâd une longue Déclaration( Manifestation) à traves la quelle il présenté son program Republican et révolutionnaire; basé sur ;;le respect des lois internationales , le bon voisinage avec ses six pays voisins  ,  le  non  alignement d'un de deux  blocs  et le  respect  les droits fondamentaux du peuple irakien de toutes ses races et religions,

Aux soir  même  le C C R  fut  nommé ( un conseil de la souveraineté); un conseil de trois personnalités ( (le général  Najib al Rubai,(sunnite arabe  ), le colonel Khalid Al Naqchbandi ; un sunnite kurde et l'avocat Mohammad Mahdi Cuba,  secrétaire général du parti de l'Independent chiite arabe) .

Le  même soir  un gouvernement fut également nommé dirigé par le général Kassem (1914/1963) avec le poste du ministre de la défense et le colonel Abid Al Salam Arif vice premier ministre et ministre de l'intérieure, et des ministres présentaient directement ou indirectement tous les Opposants de l'Ancien régime royaliste, dont en priorité les représentants du front populaire.

A la fin du mois de juillet une première Constitution républicaine est née dans la quelle  son deuxième article déclara que les Kurdes sont les deuxièmes actionnaires dans le pays, tous en reconnaitre les droits religieuses et culturelles de toutes les Minorités irakiennes bien  aimées, et coexistées.

Une sorte des activités politiques et, Syndicales ;dans tous les domaines, (professionnels, des étudient(e)s, de femmes des paysan(e)s  avaient officiellement à  commencées ,Hélas, après quels jours,  certaines divergences avaient commencés entre les partisans des partis politiques avant même qu'els toucher rapidement les dirigeants militaires, La rue irakienne  fut rapidement divisée en deux camps : l'un dit les progressistes  conduit par le parti communiste  et ses allés; soutenus par Kassem et l'autre dit les réactionnaires  et les nationalistes  conduit par le parti Bath et ses allés soutenus par Arif quêtait déjà disloqué de ses postes.Ces divergences utilisées largement par les adversaires locaux, régionaux et les puissances euro-américaines, terminées par la chute du général Kassem  le 8 février 1963 et exécuté le lendemain par son frère de l'armée à savoir le colonel Arif qu'avait collaborée avec le parti Bath et les autres forces nationalistes – réactionnaires.   

X -  La deuxième république  du  8/ 2/ 1963 au 17/ 7/ 1968 ; (la dynastie d’Arif)

Le colonel Abid Al Salam Arif, (1918/1966 après avoir liquidé son adversaire le général Kassem, tout en utilisant le Parti Bath, devient président de la république et le colonel Ahmad Hassan Al Baker, membre du parti devient premier ministre, le secrétaire du parti Ali Saleh Al Saadi vice-premier ministre, et  'un gouvernement dirigé totalement par le parti dont le but principal était malheureusement la liquidation des communistes.

Rapidement, une divergence éclata à l'intérieure  du parti au nivaux civil autan  que militaire se terminer  le 11 novembre 1963 par éloignement les plus importants  leaders civils du parti  dont son secrétaire général et cinq membres de sa comité central en faveur des militaires , tout en gardant le président et son premier ministre le général Al Baker  comploté avec lui comme le général Saleh Am mach , ministre de la défense  ,contre leur propre  parti  qu'  ils  ni restaient que pour quelles semaines  avant de les  chasser et les   remplacer par d'autres batthistes ; ceux  le colonel Tahir Yahya comme premier ministre  qui ni,  restait à son tour  que pour  certains  temps  avant de lui remplacer par le docteur juriste Abid Al Rahman Al Bazzaz qu'était le premier ministre irakien civil depuis 14/7/1958,  rendait visite officielle  en U RSS ,en 1965.

Pourtant, le président  Abid al Salam continua dans sa politique réactionnaire, en face de la quelle tous les partis politiques manifestent leur mécontentement,termenié par sa mort mystérieuse dans une hélicoptère militaire à Bassora en avril 1966, avec certaines des personnalités irakiennes.

Un vide momentané du pouvoir est tombé, encouragea les généraux militaires de rêver de le  prendre, mais Mr Al Bazzaz avec ses expériences comme juriste-avocat  ,et  à fin  sauver la situation, proposa , au nom de la continuité du pouvoir ,de nommer  le frère du président tue, le général Abid Al Rahman Arif que n' était même  pas membre du mouvement des (Officiers Libres ),mais un homme indépendant, moins profité à l'époque de son Freire .

Sa courte période (23/4/1966 à 17 7/ 1968) était la période la plus calme et libérale  où les gènes vivaient en paix et en sécurité, Il était le première président irakien rende visite d'état en France  ou il rencontre son homologue le général De Gaulle, avec le quel plusieurs accords économiques, pétrolière, culturels étaient signés.

Cependant ,à  son époque L'arme irakienne avait touché lourdement par les avions israéliens que  l' avaient attaquée sur les territoires irakiens avant même sa participation dans la guerre du 5 juin 1967 pendant la quelle toutes les armes de 5 pays arabes  y participés en face Israël  étaient lourdement touchés.

Les partis politiques irakiens bénéficiant  cette situation et  réunissent d'augmenter   le mécontentement de masse contre le régime libéral  de Arif Le 17/juillet 1968 un complot contre lui, conduit par les Batthistes  dirigé par le général Al Baker en collaborant avec certains généraux de l'arme dont les quels le chef des services secrets et de l'état majeur, contre président Arif qui fut envoyé en Turquie,  rentre de 1985 à Baghdâd où il va jusqu’ici, mourir d'une manière  dite, normale.

.

XI – La troisième république  du 17/7/1968 au  17/7/1979 ,les Batthistes   avec  le général Al Baker

Le général  Ahmad Hassan Al Baker , l'ancien premier ministre d'Abd Al Salam en 1963_ 1964 , après avoir déclarer publiquement  à la fin de 1964 qu'il ni faisait plus de la politique ,cependant, il en continuai à faire secrètement ,Il devient   même le secrétaire général du parti Bath, qui regroupait certains anciens et nouveaux adhérant, et qui devient le deuxième parti ,après celui du communiste  au niveau d'organisme et le premier au celui d'adhérant militaires, qui furent interdits à adhérés aux d'autres partis notamment celui de communistes

Le parti  Bath, profitait la désastre des armées arabes  du 5 juin 1967 en face d'Israël , pour accélérer ses activités politiques, contre le régime d'Abid Al Rahman, Al Baker, après avoir réussir   dans son complot, le 17 juillet 1967 , diffusait   à la radio une longue déclaration dans la quelle il devient le président de la république et le président du conseil du  commandant de la révolution ( C R ) ,  le général Al Dawood  un des complotais fut nommé  premier ministre, d'autre général complotai fut nommé  ministre de l'armé ,et avec certains ministres civils et militaires dans leur majorité batthistes , avec certains ministres  d'éux.Quand au Saddam Hussain ,qu'était jusqu'ici  secrétaire général du parti , il ne prit pas  un poste ministériel, tout en continuait dirigé le  bourreau des renseignements du parti. .Le 30 juillet 1968  un autre complot conduit aussi  par AL Baker et ses camaradas contre leurs collaborateurs militaires d'hier, Les deux généraux complotais (le premier ministre et le ministre de la décence furent mités au retraités et envoyaient à l'extérieure  où un d’entre eux Fux assassiné à Londres,

Un nouveau gouvernement constitua  le 30 juillet avec Al Baker comme  président   de la république, président du Conseil du commandement de

la Révolution  C C

R ), avec deux vices présidents de la république qui  sont le colonel en chef Saleh Ammash  membre du mouvement des officiers libres, et le colonel aviateur Hardant AL Tikriti .Quand  au Saddam tout en restant sans porte faille ministérielle  avait commencé jouer son roll d'espionner ses camarades notamment ceux des militaires  et des civils ambitieux.

Peu de temps certain  Dr  en philosophe Abd Allah Al Sammarai, membre actif du parti , ministre de l'information fut limogé, suivi pour certains temps  par l'assassina à Kuwait  Hardant Al tikriti,, suivi plus tard par limoger Saleh Ammash,pour avoir Saddam devient  numéro deux après avoir  assurer le poste de vice président du CCR, et de vice secrétaire général du parti Malgré le changement du gouvernement plusieurs fois sous la direction d'Al Baker; Saddam ne prit pas un poste ministériel, tout en accentuait ses rôles  dans l'appareil de l'état et de l'arme

Le nom de Saddam  et ses phots  allaient  secondés à  celui d'Al Baker  dans tous les domaines dans l'appareille l'état le parti et l'arme, Saddam , qui devient( officiellement) numéro deux (Al Naib ou le Seconda), mais dans la pratique il devient  chef numéro I,, sur tout aux yeux de ses collaborateurs civils que militaires  qui dominaient tous les canaux essentiels de l'état, le parti et l'arme , tout en lassant Al Baker prolongeant dans les détailles secondaires, Il continuait dans ses multiples rôles  politico/économico/pétrolières, jusqu’a le temps , jugé bien pour lui de faire un autre étable  complot aire,  , cette fois contre son  père spirituel Al Baker quêtait obligé  de  déclare la nuit   du 17/7/1979  à la radio/ tv de Baghdâd ,  que pour des raisons de santé il  va  mettre le pouvoir aux mains de son cher et courage camarade Saddam Hussain, à fin de consacrer lui même son temps pour  sa vie privé.

X11-La quatrième république  du  18/7/1979 au  9/4/2003 , les Batthistes  avec Saddam Hussain

Le 18/7/ 1979,Saddam , après avoir maintenir et assurer  tous les pouvoirs politico-militaires et juridiques dans ses mains et les mains de  ses proches familiales Saddam, commençait au lendemain de sa nomination au pouvoir  par liquider plus de soixante dix de  ses camarades leaders et de premiers lignes  civils et militaires  jugés  qu'ils 'étaient soit pro Al Baker, ou bien   soit , pro Syrie  et qu'ils ne collaboraient pas comme il faut avec lui lorsque il 'était vice président du conseil de la révolution à l'époque de Al Baker,

Afghanistan, le Viêtnam de l' U R S S de 1978 à 1998

Siles Américains n'arrivaient pas  d'éviter les dramatiques fautes des français  dans la région d'hindo chine, (1951/1954), ,,leurs fautes à eux de 1954 à 1971  lassées  non seulement  des milliers  des morts , et d'handicapés, de deux cotés mais ,et sur tout  elles lassent   une défaite morale au système américain  aux  yeux de millions des masses du monde, qui  n'oubliaient ni cette guerre extrêmement coûteuse, ni celles des guerres coloniales dont les deux  contemporaines  1914/1918 et 1939/1945)  qui se déclenchent à cause de compétions  et de convoitises   les puissances     occidentales -elles- même sentent elles, sur le niveau de l'hégémonie sur tel ou tel pays/ état.

Cependant, les Russes avaient été malherbienne tombé dans les mêmes erreurs historiques  en Afghanistan de 1978 à 1989 où ils sont massacrés des masses innocents, proches, (ethniquement) aux peuples de pays  musulmans d'Asie centrale où l’URSS, héritiers de la Russe  les occupaient jusque  la fin de 1990, 

Les puissances capitalistes avaient largement utiliser cette intervention soviétique,,  non justifiable, pour  rassembler  une sorte de coalition; de  tous les dirigeants réactionnaires arabo-musulmans  derrière d'elles  à fin de  dépenser leur argent(pétromonarchies) et  de mobiliser leurs citoyens , détestés  par eux, pour les mobilisés et  envoyer en Afghanistan , sous prétextes   de combattre( les communistes athées ,) dans une( idéologie fausse ); basé sur  une idée     mensongère    dise  que les Amérisants et les européens  sont de croyants, malgré que ceux -ces déclaraient hautement qu'ils sont laïcs et qu'ils critiquaient souvent les arabe set les musulmans en disant  qu'ils sont très attachés à la religion ,Dans cette conception fausse; est née l'idée des (  combattants arabes dont le groupe Al Qaida, ), quêtaient présenté par   les occidentaux ( comme   Moudjahiddines)  qu'avaient été  , armés par des missels euro- américains achetés par l'argent de dollar/pétrole  des arabes eux mêmes,

Les militants (Al Moudjahiddines Al Arabes), qu'étaient dans leur major été naïfs mal informés, étaient combattants courageux lorsqu'ils se trouvaient devant des troupes soviétiques,

Ils croyaient  également qu'ils iraient après la libération d'Afghanistan,  rentrés dans leur pays où ils feraient des révolutions ici et le bas où le mal y existe par tout.Cependant,  Au lendemain de la libération d'Afghanistan, les occidentaux, après avoir  utilisait largement  les Moudjahiddines  ils ont  non seulement  tourné  le dot à eux mais ils les concéderaient comme des ennemis, afin de, Les  coincer et de les servir pour une ou des autres    guerre(s)  ici au  là.Or, Les  pays /états arabes où les Mujahudouns sont venus, ne cherchent non plus les bons   et les équitables moyens de  les r'intégrer.Autrement dit  les moudjahiddines sentaient au lendemain de la retraite  soviétique de l'Afghanistan, qu'ils dévient  comme des jeunes hors des les lois nationales et mondiales.

Ils se trouvaient devant une situation d'impasse; ils  n'ont, ni le courage et ni le moyen de changer leur destin et leur avenir, ils ne connoter rien faire  que la guerre et le combat Ils divisent (une bonne / mauvaise  monnaie), ou une armé de deux tranchés, on peut les utiles comme on veut.

Saddam menait une (guerre   arabo-musulman),contre l'Iran-musulman du 4/9/1979 au 8/8/1988

Saddam, après avoir tourner le dot au régime frère baathiste  se trouvé en Syrie depuis 1963 , il s'oriente vers l'Arabie Saoudite qui est toujours ( l'amie   non égal aux américains), à fin de combattre la jeune république iranienne fondé au lendemain de la départ de Chah, en février 1989 ,car les penseurs stratégiques  des  puissances euros/américaines  les new conservateurs et ,  sionistes insistaient sur  l'idée de la nécessité de déclencher une guerre entre les arabes et les Iraniens leurs voisins de l'est et  leurs frères dés 636 AP J C , les iraniens qui servent la religion islamique mieux que n'importe  d'autres pays arabo-musulman.

Cependant les arabes voyaient en Iran comme l'ami mal aime, et aux états Unis les ennemis biens aimes.

Cette guerre soutenauée et encouragé e financièrement par tous les  six pays arabes du golfe à l'exception du Yémen et politiquement par le reste de pays arabo- musulmans sauf de la Syrie, d'Algérie , la Turquie l'Indonésie et d'autres rares pays que ne marchent pas directement derrières les puissances occidentale.

Autrement dit on peut mentionner  que ces six pays et l'Irak et Iran sont de  producteurs de  plus de 70/ de pétrole du monde, on peut donc  imaginer pourquoi  les puissances occidentales  avaient   encouragés cette guerre.

Cette une des raisons pour la quelle les puissances occidentales et sionistes  étaient les premiers et les derniers bénéficiaires, L'ONU et son  conseil de sécurité  restaient presque silencieux devant cette carnage à la fois pour les hommes que pour les matériaux, Pour  cette raison même  elle   était le plus longue guerre dans l'histoire contemporaine de l'Orient( du 4 septembre 1989 au 8/8/ 1988) ,à l’exception de celle qui  conduite directement par les mêmes puissances  en Palestine contre les Palestiniens , en faveur d'Israél,dés la déclaration de Balfour en novembre 1917,La guerre irako_ iranienne  fut donc  tout en utilisant d'armés occidentales ,et sioniste  avaient coutée  la mort  d'un million  d'hommes ,plus de trois millions de blessés de deux coutés  ,les deux pays s'endettés  plus de cent milliards dollars de deux cotés, et Une nouvelle haine arabo_ perso(iranienne) est pour une nouvelle fois  rainée.

Saddam menait une  guerre( arabo-arabe), cette fois, contre le Kuwait du 2/8/1990 au 28/2/1991,

Au lendemain  de l'arrestation de l'hostilité avec notre cher  voisin de l'est ,Iran  les puissances euro_ américaines sionistes  furent faussement  présentées Saddam comme un héro  victorieux  à fin de lui  montre  comme  danger, et qu'il va faire une autre   nouvelle aventure dramatique , mais cette fois contre un état arabe.

Cette fois  le Kuwait devient  l'enjeu  ,Dans cet égard,  on peut  confédérer que  le Kuwait , au point de vue   géographiquement et historiquement , comme de Taiwan , de Hon Kang pour la Chine,

la R D A

et

la R F  A

avant de réunir   l'Allemagne en 1990,  la Corse pour la France , Belfast pour l'Angleterre  et etc. ,mais l'important est comment arriver à un compromis avec ce minuscule pays  fabrique déjà dés 1890 par  les anglais , sous la silence et la faiblisse des Sultans Ottomans, IL faut signaler  également que le Roi  irakien Ghazi, Abid Al Karim Kassem  avaient pensé de l 'attacher au pays  mais ils avaient payé leur  vie.

Saddam  à son tour , et malgré le démembrement de l'U R S S  et ,après avoir obtenir l'aval des Etats _UNIS , à  travers  plusieurs personnalités dont  leur  ambassadrice à Baghdâd   Mrs Avril  Grisbi pour encourager cette fois  suivant la théorie d'endiguement de faire , des guerres entre les arabes _ eux mêmes.

De leur coté le Kuwait  et l'Arabie Saoudite , suivant la politique d'endiguement, encouragée par les anglais et Américains  demander Saddam de  verser une somme de deux milliards dollars pour l'un et quatre milliards pour l'autre; ou monument où l'Irak déjà sorti de guerre au nomme de pays du golfe , avec une dette de cent milliards dollars ,Saddam , sans consulter ni  ses camarades du parti ni ses généraux et ni son gouvernement , tout en écoutant certains ses bêtes et malhonnêtes conseils dont ses fières, ses cousins , et Tarik Aziz, envahit le Kuwait le 2 aoute 1990,Ce n’est pas de tout d'hasard que tous les dirigeants du Kuwait quittent mystérieusement seins et sauves de leur pays, et non plus que plus de 250 000 palestiniens se trouvés  déjà depuis 1967au Kuwait d' y quittés sans aucun plan ou ils font aller Aussitôt; le conseil de sécurité de l'ONU adapter  le 6 aout 1990 la résolution (661) dans la quelle il ordonnait l'Irak de réitérer ses forces du Kuwait pendant 24 h..Saddam continuait  dans sa mauvaise politique  à l'égard du peuple du Kuwait, volé leurs biens, malgré une nouvelle résolution (670) du 25/9/1990, lui demanda de quitter le Kuwait. Rapidement les puissances occidentales,  au nom  de la légitimité  mondiale  formaient  le 16 janvier 1991 une coalition dans laquelle 34 pays ont participé, conduite par les Etats Unis  avec 697 000 soldats, l'Angleterre, 53 000 soldats, la France 26 000  le Canada 4 500, pour ne parle pas aux  d'autres  pays y participaient symboliquement  dont le Sénégal qui envoyait uniquement 100 soldats  morts pendant   leur retour au pays  après avoir fait leur pèlerinage à la Mecque.

LA guerre a commencé le 17 janvier1991 et terminée le 28 février, abouté non seulement à la  libération du  Kuwait, mais plus d'un nouveau demi million irakiens tués, plus d'un million handicapés, et une Syndrome de la guerre du golfe était née, (voir le Rapport N 2598  du 9 octobre 2000de l'Assemblée Nationale de France).

les forces des alliés ne concentrent pas leurs opérations  uniquement  sur les frontières , ne sur les champs de bataille, mais ( ses buts essentiels) étaient  de détruisent  toutes les activités industrielles , commerciales et économiques, de l'Irak lui méme.Au retour,  le reste des soldats irakiens   se trouvaient devant un insurrection dans le Sud__ centre du pays ,, accuse de

la quelle Saddam

,sous les yeux des puissances victorieuse et leurs aviateurs qui couveraient le ciel d'Irak ordonna  ses forces spéciales  de la massacrer.

Le /4/ 1991 le conseil de la sécurité adopta  les  résolutions (687)et( 688 ), par les quelles , les Allies ont instauré des zones d'exclusions aériennes sur 60/ du Territoire irakien au nord du 36 parallèle jusqu’a la frontière avec Turquie, et au sud du 33 parallèle jusqu’a ses frontière   avec le Kuwait, Autrement dit l'Irak  avait pratiquement  perdu une partie de sa souveraineté De plus encor   à travers les   trois d'autres résolutions  ( 715 du 11/10/1991, ,778 du 2/10/1992 et;833 du 14/11/1944 986 ) ,l'Irak  qu'est le quatrième ou cinquième pays pétrolier, devient un pays endetté de plus de 100 milliards des dollars pour dizains des pays  dans leur majorité euro _ occidentaux, qui avaient été fournées d'armes à la fois à lui ;et au Iran ,Ainsi qui  L'Irak  qu’était un pays recevant  d'émigres devient un pays d'immigres.

A cette égard ; de 1991 à 2002 plus de trios millions de ses citoyens sont partis , dispersés dans certaines capitales dont notamment Téhéran, Amman ,Riyad ,  Kuwait_ cite , Damas, Biroute, Bonn, Paris et sur tout Londres, et Washington, On a vu et attendu dix saines d'accédants mortels aux mers et terres  des irakiens immigres clandestinement, après avoir payés des sommes très élèves dans l'espoir,    de trouver une vie meilleur dans un des pays  européens où on a dit et on a  parlé beaucoup  d'une façonne mensongère  sur la démocratie et la liberté, qui fondaient sur les maux des pays colonisés par telle ou telle manière.

De plus multiples forme des maladies avaient été apparues en Irak et touchées des irakiens et les agresseurs  euro-américains,  dont (des Syndromes qui touchaient également  les anciens combattants et les citoyens   se mirent se plaindre de symptômes physiques divers , de gravité de caractéristiques variables , malgré l'absences de spécialistes et du traitement, ainsi la mort  en quantité des enfants et des vieillards devient fréquentées,), comme il a mentionné le Rapport d'Assemblée Nationale Française du 2 octobre 2000.

L'Irak  fut également  condamné par  d’embargos( Blocus)  longues et durs jamais vue dans l'histoire  et  plus sévères que ceux imposaient à  l'Allemagne d'Hitler lorsque celle ce bénéficié  d'un  fort  et actif  secoure par le plan de Maréchal de

1947,C

'était la raison  pour la quelle le conseil de la sécurité  réagit tardivement  et adapta  la résolution (986) du14/4/1995  par la quelle , l'Irak  va bénéficier d'une partie  de revenue  de son pétrole pour acheter des nourri tours et des médicaments ,( Pétrole contre Nourriture et médicament) ,à travers la quelle , centaines des société et des personnalités occidentales sont largement profités, sur les maux des irakiens  avec le complicité des certaines arrivistes  du régime de Saddam Hussain Par les résolutions 833du 14/11/1994 et celui 986 du 14/4/1995 , l'Irak va subir à une nouvel 'influence  sous forme de contrôle  totale et permanant à travers   l'Agence dite de l'U N S C O M , par laquelle  Washington et Londres  assurèrent de  contrôle globale  sur tous les territoires irakiens , sous prétexte de chercher des armes chimiques bactériologiques..

Washington et Londres  y  envoyaient plus de 1500 expertes militaires, civils dépendes directement ou indirectement au C I A  et au Mossad israélien, s'implantés et creusés tous les coins  de notre cher  pays , où il y a  différents  gisements des matériaux précieux ,Ils n' y ont rient trouvé anormal et illégitime, malgré  tous les  efforts d'espionnages de certains irakiens et arabes  et  malgré que Israël est  lui même un pays nucléaire  grâce à la France depuis 1956.

Avec l'administration de Clinton ( démocrate )  1992/2000 et celle de Blair ( des ouvrières )  dés 1998  la  situation en Irak avait continué aggravé En  novembre 1998 ces deux  chefs d'états  ordonnaient leurs aviateurs , par l'opération dite ( Renard du désert ) de faire des raids aériens contre Baghdâd      plus de 300 victimes, sont trompés.

Bush II  le fils, président des Etats Unis de   2000 à 2008

Le président(41) américain le républicain Bush(I)de  1 988 à 1992,) successeur    un autre ( 40)  républican ,Ronald Réagn 1981/ 1987 combatta et l'Obligea l'Irak  de réterer du Kowait,  et imposait  son pays comme l' unique pôle mondial, mais il  n'arrivaient pas être élu pour la deuxième fois

Buch (i)  fut , suivi par le président (42)  le démocrate Clinton  qui réussit à garder le pouvoir pour deux mandats  ( 1992/ 2000),pendant les quels il  a réussit de convaccre  Mrs Rabin et Arafat de signer des traités de compromis, dans l'espoir d'établire une sorte de paix au moyent orient déjà en guerre dés 1917.

Hélas  Rabin fut Assasséné par un fanatque et fondamentaliste sioniste  etArafat fut par les chars de , mrs Peres / Charon, coincé  chez lui tompa malade morut dans un hopital français

Durant les éllections présidentielles  américaines , Algor présenta les démocrates , et Buch le fils de Buch le pére présenta les républicains ,entouré et encouragé par  le lobby sioniste et de nouvelles sectes conservatrices, présenta comme candidat  ambigu et mal connu, non expérimenté,

Aprés l'intervention des quatres juristes sur sept de la haute cour suprême, qui avait accordé  300 voix à Buch qui divient le (43) président des Etats Unis sous nom Buch II   en septembre 2000 contre son adverssaire Algor.

  Le complot sionisto-émperialiste  du 11 séptembre 2001, aux Etats Unis 

Les événéments du 11 séptembre 2000, durant les quels  les deux hauts batéments de New york avaient été écrasés , aprés avoirs étaient ciblés par  deux avions civils où dénviron 2700 pérsonnes sont tuées dont   19 arabes  dans leure grande majorété d'origine des pays du golfe ,vivent réguliérement et d'une façon corrécte aux   Etats Unis .

Les événements sans aucune doute  sont ,des actes  de nature  créminels , térrorestes,et  éxtrémement bin préparés aux tous niveaux notamment au poin de vue  de  tecnique jusqu àpoint on peut  facelement à dire que les malheuroux 19 arabes en question étaient éncaissés dédans d'une façon ou bien hasardeuse  et ou bien  malgrés eux,car on ne peut pas immaginer un inisstance, que les arabes capables faire une chose pareille  comme un acte militaniste, non comme une acte géja quidi par telle ou telle agence sécréte pour tel ou tel etat, notament d'Israel ou des Etats unis, puor justifiér  l'un comme l'autre, leure politique hégémonietrice sur la majorité des pays arabo- musulmans,Pérsonalément, je les a falicité si eux memes avaient vraiment en  fait avec consiencedu militanisme.

On peut  donc arréver à cette conclusion lorque on étudie  et observe  la  façon /les façon spar la/les  quelle(s) tous  les hauts  dirigeants américans qui font très fort   lobby  autour du noveau président   tous ensembles ,et toute de suite et meme avant les inqueteures disaient leur avis  lévent tous leus  leur doits contre  uniq adversaire et énnemi , celui leur ancien colaborateu, à savoir  Ossama Bin Ladin; ( né à Riyad 1957,  un des millardaires  arabes du Goulfe quétait ce jour là vive en Afghanistan où il participait largément au financiérement des mujahidons arabes dits( Al Qaida )et qui  fasait la guerre sainte au  faveur  des puissances euro-américanes,au nom de l'Islam pour combattre les comuinists jugés athés,comme nous avons déjà méntionné.

L'invasion anglo-américane d'Afghanistan dés 7 /10/ 2001,une étape pour occuper l'Irak

  Les américains, avec leurs moyens téchnologiques hyper-avancées, ont la possibilité de captiver  non seulement Bin Ladin, un homme malade  isolé désarmé, sauf de son  arme manuelle, détesté par le régime de son pays  très dépendant à eux,,mais aussi  on peut  rcolaborer avec son pays pour lue captive.Mais, les Américans  ne voulent pas lui touché, au contraire ,ils voulent  lui réserveraientt comme prétexte pour  remplir(  le Videstratégique),  déjà excisté dans les Sis pays islamiques d'Asie centrale, diviennt indépendants aprés l''effondrément de lURSS dés 1990, à savoir  (L'Azerbaidjan,Le  Kazakhistan, Le ;kirghistan L' Ouzbékistan; La Tadjikistan, ,etTurkeménistan;), pays musulmans situent dans une zone éxtrémment stratégique militairément et économiquementàfin de serculer totalément des pays arabo-musulmans dont notament Iran.Une  nouvelle aventure viétnamienne  est née, dans la quelle les américans iraient prolonger ,Le 7 octobre 2000 , cést à dire qu' aprés vingt et six jours  des événéments du ii septembre, l'Afghanistan, qu'avait  éte déjà occupé par l'éxe- union soviétique de 1978 à 1989, et que les américains à l'apparance participaient  dans les éfforts de sa libération,rétombé sous une nouvelle occupation , mais cette fois parles Etats unis et ses allés occedentalles ,  puisances libérales et croiyante,sdiffusées  jour et nuit leurs slogans lébiraux ,dans les quatres coins du monde .

Jusquà  ici,  2006, six ans aprés l'occupation d'Afghanistan,vive, dans une situation pére par rapport à celle deson occupation sovietque de 1978à 1989 et à  sa libération en 1989 ,Ainsi jusquàici,   Le Mollah Omar (  né en 1959 ex président des Talibans et d'Afghanistan, dés 1996 , Hykmat Yar président du parti islamique ,, et Bin Ladin vivent en Afghanistan ' avec une sorte de compremé avecde

la CI A

XII-l'invasion  anglo-americaine de l’Irak  dés  9 avril 2003,

Il est  Probablement util de rappeler que L'Irak   jusque le ii séptembre 2000  était pratiquément semi – occupé par  les puissancesanglo-américaines,il n'avait aucun rapport avec les séctes fondamintalistes et réacctinnaires, car  Saddam Hussain,qui maintient tous les pouvoirs aux ses mains  avec la colaboration avec certains de ses très proches dont ses deux fils, ses friérs, ses cousins, ses gendres, et le réste de ses (fédels camarades) , aprés avoir liquider lesgros tétés d'entre éux,Mais le lobby new concervateurs- sioniste inssistait, comme il avait déjà inssistait  et avance l'idée que l'Irak avait d'a rme chémique et neuclaire , jamais éxcistait jusqqu'ici, le lobby sioniste inss istait sur un noveau monsonge  qui disait  que l'Irak, libéral, bathiste,avait des liens avec Bin Ladin..

L'Angleterre de Mr Blair,, comme mmr Tatcher/Bush le pére , accepta rapidément  ces 'hypothès américano-sionistes ,Le 31 novembre 2000 la dixiéme résolution du conseil de sécureté  ménassait l'Irak d'une nouvelle  opération militaire  s'il ne colaborait pas avec les (éxperts-éspionages) occidentaux.

Une nouvele  crise ; a  ajouté en Irak qui vivait dépuis  sa rétraite  du Kowait  le 28 fivrier 1991.

Les éxperts occidentaux réstaient balader dans tous le pays, où ils cherchent d'humiller et , affaiblir de plus en plus le peuple irakien déjà humilli Le 18 novembre 2002 une nouvelle résolution du conseil de sécureté  adapta contre l'Irak, sous prétexte de non sa collaboration, même après les déclations répétitives, de mrs Al Baradii président de l'Agence de l'énergie atomique,et mr Hens Blix responsable de l'UNISCOM en Irak, dans les quelles ils disaient que l’Irak est toujous  colaboré .Les puissances anglo-américanes  étaient préssées, Une nouvelle coalition  fut  fondée  le 20 mars 2003 ;semblable à celle qu'était établiée contre l'Irak;le 16 janfier 1991  conduite par les Etats -Unis avec 150 000  soldats, L'Angleterre avec 50 000 , l'Australie  avec 10 000 , l'Espagnie  avec

5000, l

'Italie  5000, Canada, avec 5000 et d'autres Etats dont  le Japon avec seulement 500 soldats, avec l'absence cette foi  de la France gràce à sa politique  éxterieure conduite par  le président Chirac , et son équipe  sémi degaulienne, absence, fut  acceptée contre coeur par les socialistes, hériti érs de mr Mitterrant, partisants aux hégémoniées contre les arabo- muslmans.

Le 20/21 mars 2003 les multes formes des  offensi ves ,( terrestes, maritimes et airiennes) des bases au Kowait, au Bahrain, à Qattar, en Arabie-Saoudite en Jourdanie au Maroc, en Allemange, en Angleterre  aus Etats-Unis  Et Israel  furent commencées  contre l’Irak    se terménies le 9 avril 2003  par la chute de Saddam hussain, disparut sécretement , à cause de sa granit de son peuple avant de  ses advaerssaires.

De 20 mars 2003 à 9 avril de la méme anné  toutes les téchnologiés occidentales ,sauf les pombes nucleairies  clasiques y étaient jetées contre  le peuple irakien , que malgrés sa  fablaise globale , cauée par le long, et séver Embarog( Blocus) et malgrés son désaccorde avec le régime de Saddam Hussain , contre le quel il se revoltait quotidienément par différentes maniéres ; car  le peuple irakien  par ses longues éxperiences  ,àléxception, des leaders des partis  dits des opposnts, ,sentait  que lui d'abord et non Saddam Hussain ; concernait dérectément dans cette nouvelle croisade occidentale contre son pays et son lonque lumineuse histoire .

C'était une des multiples raisons que les puissances anglo- américanes commes elles étaient pendant la guerre dute la léberation du Kowait,  lansérent aveuglément  toutes leures haines avant leures armées  sur&   ² tous se bouges, ( animaux, arbes, hommes / femmes )  et  sur toutes es immobiles ( ponts, barrages , usines , stations del'eau et délecrécites  etc.De 20 mars 2003 à 9 avril 2003 le jour de 'ocupation de Baghdâd, par les forces éxpanssinistes euro-américanes , plus d'un 250 000  nouveaux irakiens  , sont tués commes  de( Vrais  Maryres), car ils sont  chez eux et defendres leur prop e pays contre des etrangérs vénus  de très loin( plus des 8000à 10 000 kmc de déstances).En Octobre 2006 les estémations obtémistes euro- américanes   avancés les chéfres  des irakiens  morts  plus de 750 000 pérssons dont la grande majorété  civiles par et sous les yeus des puissances de l'occupations,

 

Méme l'histoire – mémoire de l'humanété qui rési dans sa grande parte  en Irak était une des prioreies cibles de cette invasion; A cette égard  on peut lire le Discours de M, Loichiro Mutsuura , directeu général de l' UNESCO du 6 juin  2003; apr és 55 jours de l'occupation de l'Irak pour senter la grande inquitude  dr organisation sur les domages graves aux qulles soubits les  les Sites archéologiques notament ( d'A shur, d'Our, d'O urouk de Nimrud, au sud  de Ninive dont Hatra, au nord , de Babylon,en oest  et Baghdâd ,  de Samara au cente , ainsi  , les pillages des Musées de Baghdâd, de Mossol, de Babylon et de Basora.Le 28 mars en plien gurre ,le consiél de la sécuretéde l'ONU publait son nouvelle résolution N, 1472 ; par la quelle l'Irak concédérait déjà  et pratiquément un pays sous l'occupation anglo- américane.

A-L’Irak sous la domination directe  anglo-américaine du10 avril  2003 au 28 juin 2004)

Le 24 avril 2003 une nouvelle résolution  N 1476  mit officialement l'Irak  sous l'ocupation anglo-américane, non  sous celluie de la Coalition au nomme du quel ces deux puissances colonailestes préchées  faussémentet réalisées leure  ocupation de notre cher patrie,Le 22 mai 2003 une nouvele Résolution du consiél de

la sécureté N

1483,  concédera les deux de l'occupations commes des puissances résponssables dirictément  devant les Irakiens , lONU et la commonété internationale, commes forces d'occupation.

Mr Bush aviat nommer  l'ex – général  américain  Garner, (né 1941) comme gouverneur civil ( haute – comméssair)en Irak ,, déjà trava ille avec nos  fréres kurdes qu'il  les 'avait  encuragés de manéfestent leur méconténtément et déclarént leue séparation du gouvérnement central; Mmrs Bush et Blair l'avaient de( plus mod é ré et libéral), Garner  fut remplacé par Paul Bremer un haut fonctinnaire de la Cia  qui devait traiter les iraliens comme des indiens d'Amérique, et des certains pays d'Amériques Latunes  aux les Etats Unis ont des hontoues éxperiences,,Mr Bremer  n'oublié justément ces sales  missions, , il décidé dés son éntre 0 Baghdad,par un avion  militaire décenda dans l'air port de Baghdâd  ou plus de 250  000 soldats irakiens sont martyrés avant del'évacqué, éntassépar un autre avion cobra qui l'avait mit dans le palais présidentail situé sur le réve ouest du tigre, nommé( la zone verte)Des prisons sont ouvertes dans tous les 18 gouvernorats de l'Irak encadrent plus de 100 000 hommes et centaines des femmes, dont la famous- hanteuse prison d'Abuo Ghoraib située

30 km

d'osuete de Bghdad; où la démocratie et les drois de l'hommes aux quels les pays euro'américansparlent hautément,Il y avaient des prisons pour des irakiens se trouvées  egalement dans certai ns pays dont le Kowait, l'arabie Saoudite,  l'Oman le Bahrain le Qatar le Jourdanie , l'Egypte,  en Syrie le Maroc,  le soudan, en Iran; en Turque en Israel , en Allemagne, en Angleterre,  aux Etats -unis et aielleuer.

Il faut ajouter à ces tretainnes des prisons officielles  celles des prisons sécretes controlées par ceertaines  ministéres et milices,Mr Bremer ,décida   en mai 2003 d'annuler, degeler,toutes toutes les lois iraliennesdont la constitstion républicaine de 1958, ,celles héritiéres d'un long hérétage dont du Code d'H ammourabi datée de 1730 av J C , et les remplacées par des Décrets,des régies et des ordes de formes militaires et tyraniques plus pér es aue ceux de Saddam, à travér les quels , Bremer anneta non seulément le régime tyranique de Saddam , mais il annéntait tout l'état irakien,Bremer ,autorisa  les 250 000 des forces militaires des pays dits coalisés, et plus de

50 000 miles

civils sous déférentes formes , tous sous son autorété comme haute comméssaire et répreséntait de Mrs Bush et Blair  ; ni  de maintener la paix et la sécurété  et ni réconstitué les pays comme l'Allemagne au léndeman de la guerre ; à traver le plan de Marechal, mais de démolir toutes les strauctures de l'Etat qui ne dispoent  déjà ni de de postes , ni de téléphon, ni d'électricité, ni de nouriteures soufisantes,, bien que l'Irak ést  le 4éme ou le 5éme pays proudeteure  et exportateure du pétrole,A vec Bremer il n'y en réste encore  ni de banques,ni  des écoles( coléges, lycees, inistituts, univérsetés), ni d'hopitaux , ni des polices et d'armees sauvent les frontieresde l'Irak avec ses six voisans'  aux quells nous avons méntionné plus haut,, poutant le ministér du pétrole  y réstait  en acte sous le contrôle directe des forces de l'occupation.

L' Irak divient dés 10 avril 2003  sous la résponsabilité anglo-américane que leures forces  déjà  dépuis 1992 couvraient  pratiquement tous son ciel , ses frontiéres qui divient ouverts pour les mérçonnaires ( arabes, dont Al Zarqawi,  musulmans, (  afro-asiatiques)    et occedentaus ), à fin de créer une situation anarchiste  veulue par le groupe de mrs Buch et Blair ( l'anarchiste  intiligente) pour justifiérer leure hégé moné  pour le plus long possible.Autrément dit  le térrorismeen Irak  déjà choisé et imposé par eux dés le début; àfin de démoler et, d'affaiblir

la (Résistante

légitime )qui dévait les confronté,Cette politique mechavelique occidento- sioniste est toujoure en fonction, (les Protocole s des sages de sion sont traduiées en 1919 de l'hébreu, en europe et aux etats unis , pour faire conniatre leures  orientations fondamentales diaboliques ).

B-Un Conseil du Gouvernement Provisoire( CG P) de 25 pérssones sous Bremer

Mr Bremer , aprés avoir consulter tous les Agences d'éspionages anglo- américano- sionistes , appélé les vingt cing pérssonalités politiques irakiennes  les plus proches d'elles  et qu'étaient déjà  acceptées de colaborer  par déférent s moyens  avec elles  parmis les opposants que méme étaient contre le régime de Saddam  mais  ils étaient à la fois contres les puissances colonailisto- impérailisto-sionistes.

Les vingt cing pérssonalités étaient:

cinque   kurdes ( sunnite)dont  les chefs de trois  grandes  dynasties Mrs M ,Al Barazani dirigé le parti  natonal kurde;  le parti de son pére  fondé en 1946 , J, Talabani  fondé lui méme des 1976 le parti démocrate kurde  aprés avoir quitté le parti de Barzani et ,Al Zibari sorté d'une dynasté dite Les Jaff,

Treizes  Arabes ( chiites) dont les chefsde deux partis réliogeons ( le parti Al da'awa ( l'Appel) fondé dés 1957  par Moussa  Bakir Al Sader  dirigé actuellément par le médecin cherorgien  Al Jaafari ,sécondé par Mr N Al Maliki, , l'haut coseil islamique révoltionnaire  fondé 1992 dirigé par mr Abid Al Aziz Al Hakim  hér étier de son frére muhsin ( 1927/2003) assasené dés son retour d'Iran à Nadjef, sécondé par l'économiste dr, Adil Abid Al Mahdi  fils d'un ancien ministre dénsienement pendan la période roiyaliste,, le groupe religeon d'Hawza (la cour / l' enceinte) dirigé par  le jeune dirigean Moqtada Al Sadr  fils  de Baker Al Sade  assassené par Saddam, et l'ancien , et l ; le       le mouvement de l'éntente  fondé en 1995 par  le cherorgien A,Allawi,,et le Congrés National  fondé en 1996 dirigé par l'écon omist  dr A Al  Al Jalabi( Chalabi),e plus ancien  parti répété celui le parti  qui vive encore  qu'était  proche de l éxe  fondéURSS dépuis 1934  à savoir le parti comoniste dirigé actuellement par l'economiste  dr Hamid Moussa Al Bayati (d'origine turkémine),,Mohammad Bah Al Olum ( la mer des connassanices), qu'était le plus àgé  un poiéte et theoligien Karim Mohammad, un des chékh de régeon Al Nassiriyah;(maitre des mares) fut assasséné,, dans des circonstances ambigues il fut ,jugé  comme une téte dure aux yeux des occupants.

cinque  Arabes (sunnites) dont le parti démocratique lébiral fondé en 1946, par certains lébiraux dont  l'avcat Al Jaderji, dirigé actuellement par son fils  Nasir,etle parti islamique  constitué  dés 1958 dirige par le thioligien d'origine turkémine  Dr Abid  Al Muhssin, sécondé par un autre théoligien  Dr Tarique AL Hachemi,

L'unique femme entre les cinque sunnites , dr en latérature française  Aquila AL hachimi fut à sson tour assassénée dans la méme façon de son colléque, jugée à son tour qu'elle réfusé d'accepter aveglément la politique désratives anglo-américane, et Dr  (sience po,)Adnan Al Bajaji qu'était le répresentant de l'Irak  à la conférence de San Francisco lors de la fondation de l'ONu  de 1945.

Et Un   Crétien de la  confession syraiqueono caldienet 1    Turkémen , présenté par une femme,

Ces 25 pérsonalités politico- religieuses irakiennes  sont toutes étaient groso-modo et par divirentés dégres  contre  Saddam , Ils étaient toutes colaborés dirictément ou indéréctement avec les puissances anglo_ américainesqui les avaient comme  modérées, souples et plus enclinés à collaborer sans défaculte avec elles de façon à pouvoir justfier et légitimer leures occupation,D' ailleurs Bremer  aprés sa départ sémé sécrete  de l'Irak le 28 juin 2004  écrivait en 2005 , un livre sous titre (L'Irak du domain , parla  d'eaux  d'une façone très nagative et il  les méprisaint tous et toutes, parcque, selon lui  ils étaient làches  et des bons colaborateurs  car  p érssone d'entre éux ne levait  son doigt contre quiconque d'acte décéda par lui. Mr Bremer a volontairement éloigné et ignoré d'autres pérsonnalités de l'opposition qualifiées , plus nastinalistés,Patriotiques et, libérales avec les quelles on ne peut pas travailler au mois pour le moment.Le Conseil du Gouvernement Provisoire dirigé directement par Bremer  qu'il les conséderait comme un conseildéxécuter ,( consei l des ministres ) san  pouvoire réal et  non comme  un conseil legislatif. Autrement dit , lirak avait vécu dés  9 avril 2003 au 28 juin 2004  , sous une vraie et directe  occupation, 

au nom  de la démocratie anglo- américane malgrés que une sorte de la Résistance poupulaire avait été commencée  dés léndemant de l'occupation; comme SBus allons méntionner plus loins.

L' ONU qu'avait été utilisée ; comme à l'é pouque de la création d'Israel en 1947, et qu'était émpéchée dén imbliquée aprés, malgeé  répétées dans certaines enderois du monde , non  arabo-musulman, elle résta cette fois aussi absente présque totalement,Elle énvoyait ( l'algerien) Al Ibrahimi  non de prendre les chause aux mains , mais plus pour bénefisier de son éxpériences dans des soujets très chauds comme l'Irak.

Aprés avoir faire visite officiel au pays , mr Al Ibrahimi  rendait rapediment compte que les puissances anglo- am éricaines ne veulent  eux aussi commes les sionistes  des témgoins,équitablés capables de dire   méme par une voix basée  Non à leures crimes  contre les peuples,Al Ibrahimi n'y rétourné pas et fut remplassé par  Mr Demillio un éxpert brézeliien, qu'était moins éxpérementé et plus naif, lorsqu'il croiyait dans les ménssonges répétes de Mrs Bush , Blair et Bremer,Mr Demillio éssayait d 'étre honnéte avec soi-méme , mais, il fut térmeni par assasséne en 2004, au siége del'ONU à Baghdâd   tres  bien protége  par les forces américaines.

Son  assaissonnement,  comme ses  homologues, le suédoi  Bernadotte et son assisstan , le colonel français  Serot qu'étaient  asassénés  1949 dans la partie de Jerusalem occupé par les dirigeants sionistes  en Palestine  lorsqu'ils avaient, à leur tour essayés d'étre neutre entre les soinistes et les Palestniens; en 1948,( Roger Garaudy, Palestine, Editions, Al Faris  Byroute 1998 p, 381).

La Résistance qu'avait éte commencé spontanement dés 10 avril 2003, se développée , organisé et grandé rapidément , ni seulement à Baghdâd, ni dans son énveronement , ni seulément  chez les sunnites , ni seulement chez les musulmans , et ni chez les Arabes , mais avec déférants  dégrés , elle couvrait  au mois moralément, tout le Pays,Les Soldats anglo- américans,éxtrémement équipés,souténus par tous l'Armada anglo-américanes, ( de mer ,du siel  de terre ), furént  quitidiennément  tombés dans les rues du centre , du nordeet du sud del'Irak, par  des militants  irkiens, arabo- kurdes et musulmano- chrétiens; aiment leur pays ,m éme dans leure majorété, détestait le régime de Saddam Hussain qui'avait participait dérectement et indérectement  à l'occupation de leur pays, àcause de sa politique déspotique  tyranique,, qu'était marché contrairément aux intéréts du peuple irakien tout éntiér. Les cadavres des anglo-américains, enveloppés par les drapaux de leur pays , arrevés souvent sécrétement,dans leur pays .Des viox des jeuns de bonne volontiére avec les quelles ni trouvaient   ni  socialistes, ni  neu conservateurs et ni sionistes;  commençaient régoindrent les familles des soldats tués en Irak, maniféstées  dans les grandes villes du monde dont Londres et Wachington,Bremer , écrivait, dans son livre cité en haut , à cette éscalade de la résistance que lui la qualifiait;  comme ses maitres  à wachington , du (térrorisme),

IL racontrait  dans centains des pages de son ourage  plein des mensonges,  qu'avait éte avec ses colaborateures  qui r ésides  dans le palais présidentel de Saddam la zone verte )situé sur la rive ouest du tigre , bien équipé et protégé , mais ils avaient souvent oublégés de chager la cellule où se réunissent; à causse des missles  souvent, tombés pas loin d''eauxIl  avait lui  méme fallit  tomber dans un  offensif  contre un( chare   lincolin) dans le quel se trouvait sur le pont de la république  sur le tigre  voiséné de son siége officiel .Il   racontait dans son livre  à sa femme  qu'il trovait davant du dange pérmanant, à cause des (Térroristes irakiens,),Cétait une des raisons pricipales  à cause de la quelle , Bremer proposait  à Buch  de mittre le 30 juin 2004  les  vingt cing irakiens colaborateures  dans le(,CGP), à la prémiere  linge , constitueraient,  un gouvernément , controlé dérectement par les américains àfin, d'obsorber les mécontentements des irakiens et d'affiablir leure Résistance, D'I stanpole où une conférence  des pays de l'OTAN  se réuié , Mrs  Bush et Blair declaraient le 28 juin , deux jours avant de sa proposition.

XIII-La cinqiéme République irakienne ( sous l’occupation) dés 28 juin 2004 ,

A – Mr Al Yaouer  le prémier prisedent 2004/2005

Le 29 juin Bremer, et ses consiels, , rassemblent leurs  colaborateurs,  les 25 ,, qui réntraient  dans un conflit entre eux  non pour libérer leur pays , mais plutot, commént partager les pouvoirs entre éux,.Car Mr   Bremer, par son éxperience avec eux, il avait déjà costitué  sans leurs avis  la forme de ce gouverément.Mr  Al  Yaouar,  Al Chammari (sunnite) divient le prémier président de la république irakien aprés la chute  de Saddam:, s écondé  par deux vices présidents   Mrs   Nouri Shawis kurde pro Barzani et et dr Al Jaffaridr Allawi prémier ministe ,   avec deux vices prémirs ministrs ,Salih Barham , kurde proche de Talabani  et Dr adil Abid Al Mahdi,  Tous le réste  de 25 pérsonalités ou leures réprentants  se trouvent dans ce gouvernement, qui comptait 32 ministrs .Le 30 juin 2004 Mr Bremer, aprés avoir   présenter  au séremonie à cette novelle formule, avait quitté l' Irak  présque sécretement  de l'airoporte de Baghdâd  qui divient dés 10 avril 2003 une base mili taire américanes, à compagner par le kurde  mr Salih Barhem,, et rémp  lassé , par me John  Negroponte , d'origine grecque, hostile histoquement et culturellement aux  arabo- musulmans et sur toux les ottomans et leurs successeurs les turcs,et une agent de la CIA, éx'représentant des etats Unis au conseil de sécuritéde l'ONu, où il a joué un ro^le, décisif pour justifier l'agression contre l'Irak, éxpaire de combattre les révolutionnaires en amérique Latine

.

B- Mr Negroponte ambassadeur

   Il fut nommé ,cette fois  comme ; Ambassadeur  ,non comme gouverneur civil, àfin de tromper

Les irakiens qu'ils sont d és 30 juin,  datte chéré à eux,, divient  davant une nouvelle étape,( plus démocratique)  mémes ils toujours sous la domination anglo- américaine .L'ambasade am é ricain à Baghdâd rassemle aouture d'elle plus de 3  000 hauts fonctinnaires, aix sérvices de 200 000 soldats dont 150 000 entres éux américaints,Elle divient une agence de vende et d'achat par le pétrole irakien aux societés américaines aux celles qui travaillaient directement  pour éux dans de projéts rentables , superficieles, et qui ne touchaient pas les néssétés des irakiens comme  l' éau potable, l'élecrécité, les hopitaux, les écoles  et émpecher le vende en chair les usines  dans les quelles furent travaillés plus de deux millions irakiens qui diviennt au lendéman de l'occupation sans salaire, le chomage touche plus de 60/ de la pupolation active.Mr Negroponte rentra chez lui pour prendre la place de mr Tenit démissina de la CIA, aprés avoir crétiquer comme mouvais jestionnair à son poste,Mr Colin Powal sécretaire d'état pour les Affaires éxterieres fut à son tour démistionné , apres avoir render conte qu'il était naife d'accepter sans vetefiére les ménssonges avances pour lui par les services de l'administrations de Buch, Il fut rémplasé par  Mme Gandaleza Rice une du groupe de nouvaux consérvateurs  colaborés avec

la Dynastie Bush.

Cependant  avec les activites terroristes  qui  quidées et souténues par les puissances del'occupation, et que je les condammnées  commes tous  les militaints  propes, il'y a de la Résistantce que jela soutenue et encoragé commes tous les  vrais militains,  grace de la quelle jusqua le 30 octobre 2006 , plus de 3 000 soldats américants sont tués  dont 100  dans le mois d'octobre  et plus  de 30  000  blésés,  250 anglais sont également  tués et plus de 750 blésés,  mais MRS Buch et Blair  réfusent toujours de réti,rer  leures forces de l'Irak.

Depuis les événement de  11 mars 2004  en Espagnie, qui conduisaient à la morts de centaines de pérssones , le gouvernement de mr Ansar  qui participait par 5 000 soldats, essayiat de jeter cet act  contre les insurrecteurs de basqe Espagniol, à fin d'éviter de réconnaitre que sa participation à la guerre contre l'Irak  était dériere cet act..

Il faut. atendre le gouvernément de Mr Zapatero, élu  à la fin de 2004 pour décider de retirer ses troupes,

L'éxample courageau de mr Zapatero, va suiver  au dépus de 2006 par le gouvernement  itaien de mr Bonti succedé au celui de mr Berlisconi, ,décidait,lui aussi de retirer ses 4500 soldats à la fin de 2006.

Le Japon  lui aussi suivait les 'éxamples espagniol et  italien, retirit ses 500( soldads-éxperts,)

C—La Constitution séparatiste  et confessionelle  pour l'Irak  de 2004

Mr Bremer,comme exécutaire la philosophie des nouvaux conservateures et les sionistes mondaux  proposaient

pour l' l'Irak une constitistion conféssionelle et séparatiste malgré que  les ( 13 Rgéons/ Etats) d'amérique du nord lorsqu'ils révoultaient  en avril 1775 contre l'Angleterre, et obtiennet leure indépendance le 4 juillet 1776; et ,qu'ils adaptaient le 17/9/ 1787 (une constitistion unitaire et non fédérale), à la quelle  37 d'autres Régeons ( Etats) s'en rejoindrent  ; avec une surface  actuelle  de 9 363 millions km; comme 4'iem pays  aprés la Russie  f édérale, avec 17 millions km;  la Chine avec 9 560 millions km , le Brézil avec 8 512 millions km, , l'Australie avec 7 680 millions km ,; L'Inde ; 3 287 millions km , la Kazakhistan ; 2717 millions km le Soudan ; 2506 millions; ,et l'Arabie Saoudite  avec 2440 millions km,Méme l'Angleterre dés1215 et aprés avoir assure son hégémonie sur Irland du nord  divient  le Royaume  uni avec de

244 000 km

suelement ainsi la France dés 1791  avec une surface de

500 000 km

dont la Course  constituée  ( une nation); alors, pourqoi  l'Irak devrait etre fédéré avec ses

450 000 km

,sur la quelle iln'y a pas que deux grandes races ( arabes et kurdes  que toutes les deux ont la méme réligeon  avec plus de 99%?

D-Le Congrés ( national) du 15 àout 2004

Mrs, Al yaouer, Al Barzani, ALTalibani , Al Hakim, Al Jaffari, et Allaui , aprés avoir soumer  au conseil anglo-américan, de faire des éllections parlémentaires, , sous l'occupation ,à fin de donner un nouvel prétete, de prolonger leure présénce dant notre pays,   un congrés    se réunit entre 15-18 aout 2004 ressemblait dénveron

1000 hommes/ femmes  dirigé par le juriste  Foad Ma'soum, proche Talabani,sous slogan (vers un irak nouveau); avec la participation modeste de l'ONU  non par mr Al Ibrahimi jog » pro -irakien, mais  par  le pakistanais mr Ashraf, Le Congrés,d écidait  de préparer des éllections parlementaires en janvier 2005 pour  éluir 275 députés,dont quatre  groupes obtiennet la majorété ,à savoir,L'alliance  chiite, entre le parti Al Da'awa de mr Al Jafari et le conseil islamique  revoulistionair de mrs al Hakim,  Moqtada AL Sadr, et certaines d'autres groupes qui croiyaient faussément que les puissances de l'occupations  iraient les lasser gouverner le pays pour long temps sans rénde peut- étr compte que ces puissances les utilisent pour justifi »er leure hégémonie ,Le gruope dit  laic  dirigé par mrs Allaui,  Al Bayati, et certaines d'autres groupes dits libiraux,Le Groupe des Kurdes dirigés par Mrs Al Bazani et Al Talibani et d'autres groupes kurdes  qui à leur tour croiyaient que ces puissances iraient les accorder leure aoutonomie déjà réalesée par le régime bathiste de Saddam,Le groupe du parti islamique et ses allés de tendences sunnites, malgrés qui la ligue des Savants musulmans déclarait pupliqement qu''elle ne participerait pas dans cette élection. Les élections se déroulaient dans des circonstancestrés trés déficiles malgrés que MRS Bush et Blair  éssayaient de la présenter comme une victoire pour  éux et pour les irakiens  que   les nouveles unites militaires irakienns, participaient avec les  forces anglo'am »ricanes  combattre cote à cote leures fréres à   Falloja, en Mossol, à Baqoba, , en Amara etc,Un nouvel gouverément fut constitué en 2005 dans le quel MRS Al Talabani divient le président de la république;  avec deux vices présidents  ; Dr A, A, Al Mahdi, et Tariq Al Hachimi  dirige le parti islamiqe; et Al Jafari  prémier ministr avec deux vices prémiers ministrs  B, Salih et Dr  inginier Al Chah ristani. Apres quelles somaines sous l'influence Les América ns et Anglais   me Al Jafari fut rémplasé par son vice président du parti ,  me Nouri Al Maliki ,

XIV-  Qui sont les Terroristes et les Résistants

Apres avoir avancer cette( lonque- résumée) de mon exposé; je peut dire qui

A- Les Terroristes sont ;

- Les Etats colonialiste-impérialistes; qui  imposaient leur  hégémonies  non justifiables contre tel ou tel pays / état, peuple et commuté.

- Les mercenaires, militaires et civils qui travaillaient pour ces puissances .

- Les collaborateurs locaux et leurs milices qui travaillaient avec ces puissances  par  des  façons marchent contrairement aux intérêts  légitimes du pays en question,

-         Tous individus, et   groupes locaux qu'essayaient de profiter de la situation anormale dans leur pays

-         Je suis  pour la  condamnation de  toutes  personnes  impliqués dans  une /des  affaires / actes dehors les lois;

Par contre  il ne faut pas condamner les jeunes,  ni pour leurs idées politiques et ni religieuses.

2- Les Résistés sont;

Je n'entre pas dans un débat philosophique pour justifier l’effort, l’initiative, et le devoir honorable de la résistance, car elle concernait directement  la vie de la personne d'elle- même avant tout

En Irak, les irakiens ont  comme nous avions mentionné plusieurs fois, très longues expériences d'honneurs de la résistance contre toute formes de l'injustice, des   tylorianismes, locaux avant même celles l'extérieures.

Autrement dit les résistés irakiens  sont ::La grande majorité de masse populaire, arabo-kurde,  musulman-chrétienne, et sunnite- chiite, Les partis politiques et religieux qui ne collaboraient jusqu'ici  ni avec les puissances de l'occupation et ni avec leurs collaborateurs, Les hommes et femmes  ouvrier(e) s,  intellectuels (les), savant (e) s qui sont toujours lutés contre  toux les maux, et Tous les jeunes de bons volontiers  dans le monde  entier  dont des juifs de bonne foi qu’aimaient (la vraie liberté), qui  basée sur la justice, l’égalité, la fraternité humaine..

Au niveau d'organisme politique, les résistées sont ;

- Le  Parti bath;  qui est été  fondé  en Syrie en 1940/41 par des intellectuels arabes musulman --chrétiens syriens dont Michel Aflaq  ( ) orthodoxe , Salah Al Bit tar ( ) sunnite , Zaki Al Arzossi, ( ) druze et d'autres personnalités comme un parti laïc  avec ses trois grands slogans; L’unit de pays arabes d'Asie et d'Afrique  (l'orient arabe ou le monde arabe ) sous  , n'emporte quelle  forme( (union, fédérale, et confédérale)La Liberté avec toues ses contenances ( religieuse, politique,  sociales etc.)La Socialiste, aves toute ses formés sociales

Le Parti Bath (section de l'Irak) fondée de 1951/1952, et participait dans toutes les activités politiques  nationales

Il a des longues  expériences comme parti  parmes les opposants et ou à l'intérieure du gouvernement dés 1958,

Il est perdu dizain de ses leaders actifs à cause de leurs philosophie libérale; dont son premier secrétaire général Fouad Al Rikabi (1935/1975) chiite, ALI Saleh Al Sa’di (1938/1977) son deuxième secrétaire, sunnite, et Ahmad Hassan Al Baker  son troisième secrétaire général, furent  assassinés sous déférents prétextes par Saddam Hussain.

-Le Parti communiste  irakien  avec toute son histoire  du militantisme dés sa naissance dés 1934, participaient, et guidait presque toutes les activités politiques Il est le parti qu'avait payé cher de ses cadres ,Il a comme  tous les partis  subit à certaines divisions intérieures   représentées comme parti de la résistance  par  Aouni Kalam gi, par contre son deuxième branche , présenté par Hamid Mussa participe  aux gouvernements  sous l'occupation.

- L'alliance nationale des  forces militaires de l'armé irakienne  fondée  le 6 janvier 1921, comme première arme arabo- musulmane contemporaine.

-L'Arme Islamique; représenté l'islam, non seulement comme religion mais une mode de la vie et de la liberté

-L'Arme d'Al Rachid un(les quatre Calife), représenté les à nos comme des  grands symboles religieux- politiques.

-Les Milices  de la révolution de  30 juin de 1920, contre les Anglais.

-La ligue des savants musulmans, d’une tendance sunnite plus  libérale,

-Le Représentant d’Ayatollah Ahmad al Hassani Al Baghdâd

-Les Nasséristes,  nationalistes progressistes, la philosophie de Nasser (1970), sur la nécessité  de servir le pays volontairement, reste leur but principal

-L'Alliance Nationale Irakienne, regroupée  centaines de personnalités  irakiennes, représenté par  Dr Abdul Jabbar Al Kubyssi

- Les Kurdes  qui sont révoltés toujours  contre l'injustice, et l’occupation, représentés par Arshad Al Zibari

- La Représentante des femmes irakiennes, représentées par   De,  Bouth na Al Nassyri,

-Les Intellectuels irakiens qui sont toujours  les avants gardes des intérêts légitimes de  nos  chère  pâtre et peuple,

-        Les ouvriers et Les paysans irakiens, qui sont toujours en avance aux  services du pays.

les groupes de la résistance  irakiens avaient   le 27 octobre 2006  constitué   un comité central d'information ressembler vingt et singe personnalités de toutes les tendances politiques , religieuses, et nationales  dont;(D, en science po,  Kaissi Al Nourri, Dr,  Khidayer   Al Morchid, DR; Aouni Kalam chi, ,Dr Ahmad Karim, Youssef Hamden, Dr Abid Al Karim Hani; Abid Al Razzak Al Saadi, Arshad Al Zibari; Abid Al Jabbar Al Koubaysi, et  Mme Bouthaina Al Naciri )..

- En ce que me concerne, j’étais dés 1956 à 1986 membre associe et actif au siens du parti Bath, tout en refusant les attitudes non démocratiques du régime du bath  en 1963 et  de ,1968 à 2003,

C’était une des raisons pour la quelle je quittait le parti  à la fin de 1986 et je demandait ma r »trait administrative  de mon travaillé dans l'état de 1958 à 1991J'étais contre les guerres  et les agressions  menées pat Saddam Husayn contre Iran et le Kuwayt et ses attitudes  politiques non normales  à l'égard des pays arabes et d'autres dont son reproche ment avec les USA tout en tournant le dos au URSS ,

Cependant, je ne participais jamais dans le poli tique euro américano sioniste contre mon pays,

Le 9 janvier 2003  je signait avec centaines de personnalités irakiens  un Appel  peuplait dans le journal Al Wifaq  hebdo  à L’ondes dirige par mer Salah Omar Al Ali, Pendant ma visite annuel au pays (mois juillet et aoûte 2003 j'y avait prêché pour

la résistante Je

participait avec plus de cent hommes se réunissent  à l'invitation de mon camarade dés 1962 Muhsin Check Radi   qui proposait de fonder une Association civile pour combattre les Occupants, dans la quelle se trouve  Le général Naji Talib, un membre des officiers libres , le colonel Subhi Abid Al Hamid , un ministre des affaires  extérieures ; le poète Ali Al Hulli , l'avocat Jawad Al Hilfi, , les ouvriers Sami Hamid et Hassan Abboud, L'ingénier Khalil  et son frère médecin Jalil Ismaël Ha Nash , l'agronomie  Khahtan Al Ani etc. Pendant mon deuxième visite annuelle à Bagdad,  me Khalil Ha Nash , président de l'Association de la Réforme et la bonne foi m'invite de faire une Expose sur la Résistance ,et j'avait choisit  le 23 aoûte 2004 la philosophie de non violence  de Gandhi ( le 2 novembre  1869au 30 janvier  1948) comme model  de la résistance civile économique , culturelle  etc.

Gandhi avait réussi de libérer son pays de l'Angleterre qu'était jusqu'a 1956 avec la France les deux grandes puissances du monde suivais par les USA Et LURSS, mais il avait malheureusement battu par un extrémiste Sikh qui lui reprochait aux musulmans, Le 13 septembre 2004 Mr Abid Al Hadi, le secrétaire  rédaction d'hebdo, Al Oufouq (l’horizon) m'interviewe j'insistait sur les points suivantes; Le Réforme doit être vrai, correct si non on perde le temps L'unité du peuple, toutes ses forces politiques et ses communautés est une nécessite vitale pour combattre  les agresseurs et les expansionnistes .

Le grand progrès irakien est l'unité des partis politiques et les autres organisations  sur des principes collectives L'occupation  ou divisent,  est  non acceptable  par toutes les lois  humaines

L'Islam par ses principes fondamentaux constitués une mode de vie et une force internationale si les musulmans sont  capablement bien présentés à l'intérieure comme à l'extérieure, La continuité de collabore et d'échange avec les autres religions et les civilisations est dextrement nécessaire.

Bibliographie :

- Al Zaidi Hassan, [Relations Internationales des Pays Arabes avec les Puissances Occidentales, Orientales et les Trois Puissances Régionales « Turquie, Iran et Ethiopie » depuis la première guerre mondiale jusqu’à 1977]. Thèse Doctorat Es Lettres à

La Sorbonne Paris

1 le 21 octobre 1989.

- Ritter Scot, un des spécialistes américains des armés nucléaires  travaille pour l'agence de son pays  pendant plus de sept ans en Irak : écrivait un livre intitulé; Les Mensonges de George Bush; trad., de l'anglais par  Guy Du cornet; édition Serpent à Plumes 2003 ; 217 pages

- Jean-Pierre Lizard, La question irakienne, Ed, Fayard 2002  page 366

- Al Kudus Al Arabie  quotidien, Londres du 27/1o/ 2006

- Khalid Ali Al Saleh, (né à Bagdad 1937, mort à Alexandrie 2000, un des fondateurs du parti Bath ; dans son livre, sur le chemin des bonnes volontés, édition, R.AL   Rayes Beyrouth ; 2000; pages 286

- Taleb Chi bib, (1935/dewaniyah, mort à Londres1977, un membre de d’érection nationale du parti de 1961à1964, dans son ouvrage, sous titre, l’Irak de 8 février 1963  édition Al Kénose Biroute 1999 ; pages 440